Ligue 2 : avec 17 cas positifs au variant anglais, Chambly décimé par la Covid-19 mais prié de jouer à Clermont

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

Déjà touché précédemment par la souche classique du coronavirus, le FC Chambly Oise fait cette fois-ci les frais du variant anglais. Onze joueurs professionnels, trois entraîneurs et trois personnels administratifs sont contaminés. De nouveaux cas ont été détectés pendant le voyage vers Clermont, dans le bus, où un joueur a commencé à présenter des symptômes. Le test antigénique qu’il a passé à l’arrivée à l’hôtel s’est révélé positif.

Face à Clermont, Chambly ne devrait inscrire que dix joueurs professionnels non contaminés sur la feuille de match, et c’est l’habituel entraîneur des gardiens, Vincent Planté, qui officiera comme deuxième portier. Le coach Bruno Luzi ne sera pas présent sur le banc de touche puisqu’il a également présenté des symptômes à l’hôtel. "Vincent Planté est le dernier entraîneur restant, donc en plus d'être remplaçant, c'est lui qui coachera. Mais je serai avec lui", assure Fulvio Luzi, le président du club.

Leur hôtel étant devenu un cluster, les Camblysiens craignent d’en être exclus à la mi-journée : "On doit dégager après le déjeuner, mais on essaye de négocier pour rester jusqu'au match", raconte Fulvio Luzi. En...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi