Ligue 2: aéroport fermé, avion décalé, hôtel bondé… la galère des joueurs d’Ajaccio avant Noël

Il y a 29 ans, le célèbre film mythique Maman, j'ai raté l'avion sortait au cinéma et mettait en scène un jeune enfant obligé de passer les fêtes de Noël seul après avoir raté son vol pour Paris depuis les Etats-Unis. Mais ce week-end, plusieurs membres de l’AC Ajaccio ont bien failli vivre une galère similaire à celle de Macaulay Culkin.

En plus de la défaite à Troyes (2-1) samedi lors de la 19e journée de Ligue 2, et de voir le podium leur passer sous le nez, six joueurs et trois membres du staff corse (le reste de l'effectif s'est rendu sur leurs lieux de vacances depuis Paris) n’ont pas pu rentrer sur l’Ile de beauté après la rencontre. Ils ont vécu 48 heures de galère à Paris en raison des conditions climatiques dantesques frappant la Corse.

Avis de tempête sur Ajaccio

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Si l’effectif ajaccien a pu normalement se rendre à son hôtel samedi soir, il a eu la mauvaise nouvelle d’apprendre que la tempête ayant touché Ajaccio avait gravement endommagé l’aéroport corse, causant sa fermeture en raison d'une inondation de la piste. "Nous devions rentrer à Paris pour prendre notre avion dimanche matin. Et ce jour-là nous avons eu un petit souci avec notre vol en raison de la tempête et des intempéries à Ajaccio, a expliqué Jérémy Choplin auprès de RMC Sport. L’aéroport d’Ajaccio a été fermé et nous sommes restés à Orly pour attendre des nouvelles et des infos concernant notre vol retour."

Ce lundi encore, des...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi