Ligue 2 : Saint-Étienne n'y arrive pas, Caen reste leader

Jean-Philippe Krasso a donné la victoire aux siens à Valenciennes avec un superbe but lors de la 5e journée de Ligue 2. (A.Martin/L'Equipe)

Malgré un superbe but de Jean-Philippe Krasso, Saint-Étienne a été repris dans le temps additionnel face à Valenciennes (2-2) samedi lors de la 5e journée de Ligue 2. Malgré son nul contre le Paris FC (1-1), Caen reste en tête du Championnat.

Saint-Étienne a concédé le match nul dans les dernières minutes ce samedi sur la pelouse de Valenciennes (2-2) lors de la 5e journée de Ligue 2. Caen a également été accroché à quelques minutes du coup de sifflet final face au Paris FC (1-1), mais le Malherbe reste en tête de la Ligue 2.

Saint-Étienne repris in extremis

Ce match opposait la plus mauvaise attaque (Valenciennes) face à la pire défense du Championnat (Saint-Étienne). C'est VA qui a frappé en premier avec un joli numéro individuel d'Aymen Boutoutaou qui a servi Aeron Zinga au point de penalty. L'attaquant a tiré en pivot dans la lucarne stéphanoise (26e, 1-0). L'ASSE a recollé dans la foulée avec un jeu en triangle à une touche de balle conclu par Yvann Maçon (30e, 1-1). L'égalisation a relancé Saint-Étienne, mais c'est Valenciennes qui aurait pu reprendre l'avantage avec un coup franc de Quentin Lecoeuche (40e).

lire aussi

Saint-Étienne, les raisons d'une entame galère en Ligue 2

Dès le retour des vestiaires, Lenny Pintor s'est présenté seul face à Gautier Larsonneur mais c'est le gardien valenciennois qui a remporté le duel (47e). Dès la minute suivante, Jean-Philippe Krasso a réalisé un enchaînement de grande classe en deux touches de balle pour éliminer Joffrey Cuffaut avant de battre le gardien d'un ballon piqué (48e, 1-2). Ces deux protagonistes se sont retrouvés lors d'un nouveau face-à-face, mais Krasso a tergiversé et perdu son duel (66e). L'ASSE a pris l'ascendant mais a fini par craquer à quelques minutes du terme. Saïdou Sow a glissé, emportant Marius Noubissi dans la surface. Penalty. Aux onze mètres, Joffrey Cuffaut a crucifié les Verts (2-2, 90+3).

Saint-Étienne peut avoir des regrets. Les joueurs de Laurent Batlles n'ont toujours pas gagné cette saison et restent derniers avec zéro point.

Accroché, Caen reste leader

Après la victoire de Dijon à Metz samedi après-midi, Caen devait s'imposer pour conserver la tête de la Ligue 2. La possession était parisienne dans la première demi-heure, mais Malherbe s'est procuré la première occasion avec une frappe lointaine d'Alexandre Mendy obligeant Ivan Filipovic à s'employer (27e). Peu avant la pause, les Normands sont passés proches de l'ouverture du score avec Johann Obiang (38e). Mais celle-ci est intervenue quelques minutes plus tard lors d'un coup franc parfaitement frappé d'Ali Adbi pour Romain Thomas qui a placé une tête à bout portant (44e, 1-0).

La rencontre s'est emballée à l'heure de jeu avec une multiplication d'occasions pour le Paris FC. Le gardien Anthony Mandrea a dû s'employer (57e, 61e, 62e), et a même été sauvé par sa barre transversale (61e). Les locaux ont poussé en fin de match, des efforts récompensés avec Julien Lopez qui égalise sur un centre de Florent Hanin (1-1, 88e). Malgré le match nul, Caen reste en tête du Championnat à égalité de points avec Dijon.

lire aussi

Le classement de la Ligue 2

Du côté des autres pelouses de Ligue 2 ce samedi soir, le derby des Alpes n'a pas trouvé de vainqueur entre Annecy et Grenoble (0-0). Nîmes s'est imposé à domicile face à Laval (1-0), tout comme Sochaux face à Niort (3-0). Le Havre et Amiens n'ont pu se départager (1-1). Quevilly-Rouen et Rodez ont décroché leur première victoire de la saison, respectivement face à Pau (2-1) et Bastia (2-0). Fait rare : la rencontre entre Bastia et Rodez a démarré cinq minutes en retard à cause d'un problème de tenue de l'arbitre, qui portait un maillot jaune comme les joueurs de Rodez.