Ligue 2 : Saint-Etienne tenu en échec par Grenoble

Les Verts ont buté sur Maubleu. (F. Faugère/L'Équipe)

Pour ses retrouvailles avec son public dans le Chaudron, l'AS Saint-Etienne a offert un nouveau match à rebondissements face à Grenoble (2-2) samedi en ouverture de la 10e journée de Ligue 2. Les Verts restent relégables.

Le match : 2-2


Quatre mois et deux jours après le traumatisant barrage retour L1/L2 face à l'AJ Auxerre (1-1, 4-5 aux tab., le 29 mai), les 22 000 supporters stéphanois présents pour cette réouverture du Chaudron, attendaient beaucoup de leurs grandes retrouvailles avec leur nouvelle équipe, samedi après-midi. Ils l'ont raccompagnée aux vestiaires sous les sifflets à la pause, tant elle les a déçus. Trop lents et trop imprécis dans leurs enchaînements, les Verts ont également souffert de l'agressivité des Grenoblois dans les duels et au niveau de la récupération. Bien disposé en 5-3-2, le GF38 a d'ailleurs profité d'une des nombreuses erreurs techniques de Bouchouari pour ouvrir le score d'entrée. Après avoir chipé le ballon à l'international marocain, Ngando a lancé Sanyang sur le côté gauche. Ce dernier s'est amusé à slalomer entre les piquets stéphanois dans la surface, avant que Tell ne récupère son tir contré pour marquer (2e, 0-1).

lire aussi


Le film du match

Cela ne pouvait pas plus mal débuter pour les Verts. Et la suite n'a donc pas été mieux. Quand Wadji n'a pas centré en position de hors-jeu pour le but de l'égalisation logiquement refusé à Monconduit (7e), ce fut Cafaro qui le fut (18e). Seuls Krasso, du gauche (23e), et Chambost, d'une tête cadrée (31e), ont donné l'impression que les Verts pouvaient égaliser pour de bon.

Sanyang a failli de nouveau les prendre à froid, dès le coup d'envoi de la seconde période. Parti visiblement hors-jeu, il a finalement été repris par Briançon (46e). Le match a alors basculé quand Krasso a résisté dans le duel pour servir Chambost qui a égalisé (58e, 1-1).

Enfin libérés, les Verts ont doublé la mise par Briançon, qui a repris de la tête un coup franc excentré de Monconduit (65e). Mais ils ont eu le tort de ne pas creuser définitivement l'écart. Ou plutôt, de tomber sur Maubleu. Auteur tout d'abord d'un fantastique arrêt main droite sur une tête à bout portant de Wadji (76e), le gardien grenoblois a ensuite repoussé la frappe à bout portant de Krasso (82e). Entretemps, le GF38 a donné une leçon de réalisme aux Verts quand le rentrant Phaëton a égalisé en reprenant un corner mal renvoyé de la tête par Monconduit, à terre (78e, 2-2). Les Verts ont finalement de nouveau offert un match spectaculaire et ont récolté nouveaux sifflets, au coup de sifflet final.

lire aussi


Le programme de la 10e journée

Le joueur : les deux visages de Chambost


Prototype même du bon joueur de Ligue 2, ce pur produit de l'école stéphanoise a offert deux visages, ce samedi. Le premier, sombre, en ratant tous ses coups de pied arrêtés, ou presque. Au point de laisser Monconduit (voire Lobry) les tirer juste avant le repos. Le second, lumineux, quand il a relancé son équipe, jusque-là moribonde, en égalisant sur un enchaînement contrôle et frappe en pivot du gauche dans la lucarne droite de Maubleu (58e). Briançon a ensuite donné l'avantage aux Verts en reprenant de la tête un coup franc excentré botté par... Monconduit (65).

lire aussi


Le classement