Ligue 2 - Un pas de plus pour Nantes

Le FC Nantes s’est imposé contre Caen (0-1), lors de la 36e journée de L2. A deux journées de la fin, les Canaris prennent la deuxième place avec cinq points d’avance sur Angers, quatrième.

Ce ne fut pas une partie de plaisir mais Nantes a désormais un pied un Ligue 1 après ce succès sur la pelouse du Stade Michel-d'Ornano. Là où les Canaris avaient failli contre Clermont (0-1), ils ont cette fois su répondre présent pour ce rendez-vous, véritable "finale" entre le troisième et le cinquième du classement. En cas de victoire par au moins deux buts d'écart, les Normands pouvaient même prétendre à dépasser les Nantais et remonter sur la troisième marche provisoire du podium. Qui sait ce qui se serait passé si Agouazi avait transformé son penalty à la demi-heure de jeu ? Les Normands, qui ont perdu tous leurs espoirs de remontée dans l'élite, pourront longtemps ruminer cette question. 

Riou décisif à double titre

Avant ce tournant du match, les deux formations, crispées par l'enjeu, s'étaient totalement neutralisées même s'il apparaissait rapidement que les Nantais étaient dans de bien meilleures dispositions que face à Clermont. Libéré, sûr de son impact dans les duels, le FCN gérait la situation et cette maîtrise, cette propension à ne pas se jeter et savoir jaillir à tout moment obligeait le stade Malherbe à une prudence de tous les instants. Avec son obligation de résultat, les Caennais avaient toutefois la possession de balle, mais ne trouvaient pas les décalages pour réellement inquiéter Nantes. Jusqu'à cette erreur de relance nantaise et cette faute de Cichero sur Nangis.

Malheureusement pour le SMC, Riou devinait parfaitement la trajectoire de la frappe d'Agouazi et repoussait la tentative. Grâce à cette parade, le portier préservait toutes les chances des hommes de Der Zakarian avant de se montrer une nouvelle fois décisif en seconde période quand, d'une relance aussi longue que précise, il trouvait Bessat sur l'aile gauche. Le centre de ce dernier, tout aussi parfait, atterrissait sur le pied en extension de Filip Djordjevic (0-1, 57e). Ce but du Serbe, le 18e de la saison, valait son pesant d'or. Il envoyait simplement le FC Nantes dans l'antichambre de la Ligue 1. Il ne reste plus qu'à pousser la porte, le 17 mai prochain face à Sedan.

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant

Les plus vus