Ligue des champions : quel accueil pour Adrien Rabiot pour PSG-Juve au Parc des Princes ?

Formé au PSG, le milieu va revenir pour la première fois avec un autre club au Parc des Princes, ce mardi soir. Malgré une fin d'histoire commune difficile, la majorité des supporters devraient opter pour l'indifférence.

Son départ, fâché avec le club, ferait presque oublier qu'Adrien Rabiot a disputé 227 matches avec le Paris-Saint-Germain entre 2012 et 2019. Une fin d'histoire d'amour qui n'a jamais empêché le Français (27 ans) de continuer à clamer son attachement pour le PSG. Aujourd'hui encore, le gaucher garde des amis, comme Presnel Kimpembe (avec qui il a d'ailleurs échangé sur le match) et reste très apprécié par les plus anciens salariés. En tribunes, c'est une autre affaire.

lire aussi

Rabiot : fiche et stats

La colère de certains supporters, qui ont été jusqu'à siffler Rabiot fin 2018 lors de ses dernières apparitions au PSG, fait suite à sa volonté de ne pas prolonger un contrat qui a pris fin six mois plus tard. Le milieu avait même été mis à l'écart par le club, de décembre à juin. Il n'était même pas apparu sur la pelouse du Parc des Princes, en mai 2019, pour fêter le huitième titre de champion parisien et ainsi s'éviter une bronca.

Un membre du CUP

« On pense que ça ne sert à rien de le siffler

Le milieu aux 132 rencontres avec la Juventus Turin depuis son arrivée en 2019 va revenir pour la deuxième fois au Parc des Princes. Pour son premier retour, en novembre 2021, le natif de Saint-Maurice (Val-de-Marne) avait marqué l'un de ses deux buts en équipe de France, face aux Kazakhstan (8-0). « Ça fait du bien de revenir ici, avait confié Rabiot. Ça fait plaisir de revenir dans ce stade. L'atmosphère est toujours incroyable, le terrain est parfait, l'enceinte est magnifique. » Avec le maillot tricolore, le « Duc » avait reçu un accueil festif.

77

Le nombre de titularisations d'Adrien Rabiot en Serie A depuis son arrivée à la Juventus, en 2019. Au total, il a disputé 97 matches dans le Championnat italien et marqué 5 fois. Opta

Mais ce soir, le public du Parc des Princes sera différent. Plus parisien, plus rancunier aussi. Certains gardent en mémoire les dernières semaines compliquées passées par le joueur dans la capitale. « Je vais accueillir Rabiot avec les sifflets qu'il mérite, explique Enzo, qui sera positionné dans le virage Auteuil. Un enfant du club qui trahit ses couleurs ne sera jamais le bienvenu à Paris. » Un discours tranché qui ne sera pas forcément partagé par l'ensemble du stade. Le Collectif Ultras Paris n'a donné aucune consigne à ses membres. « Cela a été l'objet de discussions entre nous, affirme un membre du CUP. Mais on pense que ça ne sert à rien de siffler Rabiot. Il ne faut pas oublier qu'il est d'ici et qu'il aime le club. »

lire aussi

Véronique Rabiot, portrait de l'indomptable mère et agente d'Adrien

Le joueur admet, en privé, que son départ n'a pas plu à tout le monde. Mais il ne souhaite pas se mettre une pression supplémentaire venue des tribunes. Il souhaite surtout apprécier de revenir dans le stade qui l'aura fait duc.

Vlahovic et Milik associés ?

Di Maria, forfait, ne reviendra donc pas au Parc des Princes, où la Juve pourrait d'ailleurs s'essayer à une nouvelle tactique cette saison, un 3-5-2 aussi prudent derrière qu'intrépide devant puisqu'il permet d'aligner la doublette Dusan Vlahovic (4 buts en 4 matches) et Arek Milik (2 buts en 2 matches). Il y aura tout de même deux ex-Parisiens (Paredes et Rabiot) présents au coup d'envoi d'un match dont Allegri a confirmé qu'il n'espérait pas grand-chose : « Il faut obtenir 10 points pour passer la phase de groupes, qu'on en prenne trois demain ou lors du prochain match, c'est la même chose. »

lire aussi

PSG - Juventus à suivre en direct