Ligue des champions asiatique: Sakai sacré avec Urawa et élu MVP

PHILIP FONG / AFP

Hiroki Sakai et ses coéquipiers d'Urawa Red Diamonds ont fait tomber le champion sortant. Ce samedi en finale retour de la Ligue des champions asiatique, l'équipe japonaise s'est imposée face à la formation saoudienne d'Al-Hilal (1-0) à Saitama, en périphérie de Tokyo. À l'aller à Riyad, les deux équipes avaient fait match nul 1-1.

Urawa s'est imposé devant 55.000 spectateurs grâce à un but contre son camp d'Andre Carrillo à la 48e minute de jeu pour décrocher son troisième sacre continental après ceux de 2007 et 2017.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Sakai a rempli son objectif avec les Red Diamonds

Avant ce but, la partie avait été dominée par les Saoudiens, en quête d'un cinquième titre. Mais l'ouverture du score a libéré les joueurs locaux qui ont bien géré la fin de match. Les données statistiques du match témoignent de l'opportunisme et du réalisme des Japonais : moins de 30% de possession de balle, aucun tir cadré, un hors-jeu, 10 fautes...

Après le coup de sifflet final, juste avant la remise du trophée du vainqueur, l'ancien latéral droit de l'OM Hiroki Sakai s'est vu remettre celui de meilleur joueur de la compétition par les officiels. Une belle récompense pour le capitaine des Red Diamonds et international nippon (74 sélections), qui a pris la parole quelques secondes pour expliquer que "remporter la Ligue des champions asiatique était son objectif depuis qu'il est revenu au Japon" à l'été 2021.

Cette finale s'est déroulée plus d'un an après le début de la saison de Ligue des champions asiatique, en raison de retards provoqués par la Coupe du monde au Qatar l'hiver dernier et des complications de voyage liées à la pandémie de Covid-19.

Article original publié sur RMC Sport