Ligue des champions - 1/8e de finale aller : déjà quasiment qualifié, le Bayern Munich s'est régalé des cadeaux de la Lazio

Andréa La Perna
·1 min de lecture

Après vingt ans d'absence en phase éliminatoire de la Ligue des champions, la Lazio Rome a quasiment déjà fait ses adieux à l'édition 2021. Comme chamboulé d'accueillir le champion d'Europe sortant, le redoutable Bayern Munich, le club romain s'est sabordé (1-4), sacrifiant presque toute chance de passer les huitièmes de finale.

Le supplice de Patric et Musacchio

Etouffée d'entrée de jeu par le pressing des hommes de Hans-Dieter Flick, la Lazio a cédé après seulement 8 minutes de jeu à cause d'une passe en retrait très molle (et freinée par une pelouse gorgée d'eau) de son défenseur Matteo Musacchio - remplacé à la 30e minute, sans être blessé ou averti. Évidemment, Robert Lewandowski rodait par là et le Polonais en a profité pour marquer son 72e but en Ligue des champions, celui qui lui permet de devenir le 3e meilleur buteur de l'histoire de la compétition, devant Raúl, derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

A la 42e minute, c'est une erreur d'appréciation sur un dégagement en cloche anodin, mêlant notamment Patric, qui a offert le but du 3-0 aux Bavarois. Kingsley Coman a exploité le ballon qui a semblé brûler...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi