La Ligue des champions, un objectif sportif et stratégique pour les émirs propriétaires du PSG et de Manchester City

franceinfo
·1 min de lecture

Le Paris Saint-Germain rencontre Manchester City, mercredi 28 avril (21 heures), en demi-finale aller de la Ligue des champions. Les deux clubs profitent des fonds illimités de leurs propriétaires : le Qatar pour le PSG, et l'émirat d'Abou Dabi (Emirats arabes unis) pour Manchester City. Mais alors que l'ambition affichée est de soulever le plus prestigieux trophée des compétitions de clubs, ces richissimes actionnaires cachent d'autres objectifs, pour gagner en visibilité à l'échelle mondiale.

Et si une victoire en Ligue des champions n'avait que peu d'intérêts pour les propriétaires du PSG et de Manchester City ? Avec des investissements colossaux, les deux clubs n'ont jamais caché leur ambition de soulever la "coupe aux grandes oreilles" pour la première fois de leur histoire.

Diversifier leur économie

Pour cela, Manchester City, racheté en 2008 par le Groupe uni d'Abou Dabi pour le développement et l'investissement (Adug), a dépensé plus de deux milliards d'euros dans le recrutement de joueurs, pour seulement 617 millions d'euros de vente, selon des chiffres du site spécialisé Transfermarkt. À Paris, le PSG a été racheté en 2011 par le fonds Qatar Sports Investments (QSI), et a dépensé 1,3 milliard d'euros dans l'achat de stars, pour des ventes estimées autour de 450 millions d'euros.

"Le but, ce n'est pas vraiment le beau jeu."

Raphaël Le Magoariec, chercheur spécialisé sur les politiques sportives des pays du Golfe

à franceinfo sport

Selon Carole Gomez, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi