Ligue des champions : Canal+ rafle tout

Faites vos jeux, rien ne va plus. Les diffuseurs français ont déposé, ce mercredi à 11h auprès de l'UEFA, leurs offres financières et qualitatives pour les droits de la Ligue des champions, de la Ligue Europa et de la Ligue Europa Conférence pour la période 2024-2027. La plus prestigieuse, la Ligue des champions, est actuellement et pour deux années encore diffusée sur Canal+, RMC Sport et beIN Sports.

Ligue des champions sur Canal+ le mardi, le mercredi et... le jeudi

Qu'en sera-t-il pour la période à venir ? Selon une information de "L'équipe", confirmée par le patron du groupe Maxime Saada, Canal+ se taille la part du lion et remporte en France la totalité des droits des matches de la compétition européenne, mais aussi de ceux de la Ligue Europa et de la Ligue Europa Conférence. Et ce, malgré la participation à l'appel d'offres de beIN Sports, RMC Sport et d'Amazon Prime Video, désormais installé en France dans le champ du sport, avec dans sa besace 80% du championnat de football de Ligue 1 et les "Night sessions" de Roland-Garros.

Canal+ remporte ainsi les deux lots premium mis aux enchères par l'UEFA, les lots A1 et A2. Le premier comprend la meilleure affiche de chaque mardi de compétition (17 matchs par saison) et les résumés des autres matches de la soirée. Le second correspond à la meilleure affiche du mercredi et les résumés de la soirée, celle du nouveau jeudi soir organisé lors de la première journée, la finale en diffusion payante...

Lire la suite


À lire aussi

Didier Quillot (Ligue 1) - P1 : "On n'a pas compris la stratégie d'enchères de Canal+"
Après la Ligue des champions et la Ligue 1, Canal+ s'offre la meilleure affiche de la Ligue Europa
Droits TV de la Ligue 1 : L'agence espagnole MediaPro rafle la mise, Canal+ repart les mains vides

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles