Ligue des champions - Dortmund-Monaco - Guerreiro : "Je ne sais pas si on peut dire que Monaco est favori"

Raphaël Guerreiro ne devrait pas quitter le Borussia Dortmund malgré un possible intérêt du Paris Saint-Germain pour le latéral gauche.

Il fallait un francophone pour mener la conférence de presse du Borussia Dortmund avant la rencontre de Ligue des champions face à Monaco mardi soir au Signal Iduna Park (20h45). Raphaël Guerreiro, arrivé l'été dernier comme Ousmane Dembélé, s'est prêté à l'exercice. L'international portugais est conscient de la force monégasque mais compte sur les arguments de son équipe pour faire la différence.

Qu'est ce que représentre ce quart de finale de la Ligue des champions face à Monaco et l'ASM est-elle favorite ?

Raphaël Guerreiro : C'est vrai qu'on rencontre une équipe très forte cette année, avec de très bons joueurs offensifs et plus de difficultés en défense. Je ne sais pas si on peut dire qu'ils sont favoris parce que les deux équipes sont similaires. Ils sont premiers en championnat et pas nous, on verra comment se passe le match de demain. 

Pouvez-vous nous parler un peu de la saison d'Ousmane Dembélé et de son intégration ?

Il s'est très bien adapté à l'équipe et au groupe. On est souvent ensemble avec Aubam et ça l'aide beaucoup. Il a encore besoin de s'adapter parce qu'il a été propulsé très jeune. Il a besoin de soutien. Il est incroyable depuis le début de saison, il est décisif et c'est très agréable de jouer avec un jeune si bon. 

Aubameyang est un joueur particulier vu de France, pourquoi est-il si important pour votre équipe ?

Il est très important dans le vestiaire, tout le monde le respecte ici. Il sait comment ça se passe au club et on est tous derrière lui. Il nous apporte beaucoup hors du terrain, il nous parle beaucoup. Sur le terrain il essaye toujours de marquer le plus de buts possibles. C'est un très bon gars. 

Le Mur Jaune impressionne aussi beaucoup de monde, ce sera un atout incontestable pour vous ?

C'est une ambiance incroyable et c'est vrai qu'il y aura beaucoup de pression sur les épaules monégasques. C'est ce que eux n'auront peut-être pas au match retour. 

Vous donnez l'impression d'être une équipe irrégulière mais impressionnante à domicile, pouvez-vous nous parler de ces deux visages ?

C'est vrai, on est irréguliers à l'extérieur. On est plus fébriles dans les duels mais ici on a une certaine confiance, le public fait aussi la différence et c'est pour cela qu'on arrive aussi à obtenir des résultats. 

Julien Quelen, au Signal Iduna Park

 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages