Ligue des champions - Dortmund-Monaco - Tuchel : "Nous allons essayer de marquer le plus possible"

L’ancien entraîneur du Borussia Dortmund a avoué que le Français pensait déjà à Barcelone lors de sa saison passée au BVB.

Détendu et souriant malgré la lourde défaite du week-end face au Bayern Munich (4-1), Thomas Tuchel s'est présenté en conférence de presse avant le match aller des quarts de finale de la Ligue des champions face à Monaco. Impressionné par la force de frappe de l'ASM, l'entraîneur du Borussia ne compte pas baisser pavillon et espère que son équipe saura répondre dans le jeu pour trouver la faille.

Vous sentez-vous dans une situation délicate avant de recevoir Monaco ?

Non ce n'est pas une situation délicate. Nous n'avons pas de résultats négatifs, mis à part cette défaite amplement méritée contre le Bayern Munich. Nous n'étions pas à la hauteur et nous avons perdu. Maintenant nous avons la possibilité de digérer cette défaite. Nous pensons que Kagawa et Weigl pourrons jouer, comme Piszczek. Nous sommes prêts à livrer une grosse prestation et nous connaissons cette belle équipe de Monaco. 

Dortmund est une équipe jeune, qu'allez-vous dire aux joueurs dans le vestiaire ?

On va parler de la tactique, nous allons essayer de montrer à l'équipe quelles sont les qualités de Monaco. Nous allons montrer les espaces dans lesquels nous voulons jouer. A la fin de toutes les causeries nous encourageons notre équipe et nous leur demandons d'être courageux, d'avoir du caractère. Nous allons essayer de marquer le plus de buts possibles, nous allons attaquer. c'est aussi l'avantage de débuter par un match à domicile. 

Marco Reus pourrait revenir dans le groupe, quelle incidence cela a sur le vestiaire ?

Marco s'est entraîné pour la première fois hier. Il jouera tout à l'heure et nous réfléchirons après. nous avons la possibilité théorique de le faire jouer et nous allons voir si cela fait sens de l'avoir avec nous dans le vestiaire. Je ne peux pas vous dire à quel point ça me réjouirai de l'avoir avec nous. 

L'AS Monaco est une équipe très offensive. Y a-t-il un joueur qui vous impressionne particulièrement ?

Il y en a beaucoup. C'est une équipe très talentueuse au niveau individuel mais c'est tout le monde qui joue très bien ensemble. Leur état d'esprit est admirable, c'est très costaud au milieu et en défense aussi donc c'est une équipe très complète. Il y a de grandes personnalités, des talents, des espoirs.

Dembélé a été critiqué après s'être retiré du mur sur le coup-franc de Lewandowski, est-il destabilisé ? 

Je ne crois pas qu'il soit destabilisé. Il a le potentiel pour toujours progresser et il n'était pas encore prêt pour ça. Je ne sais pas si je vais lui en parler. Les attentes sur lui sont immenses parce qu'il a montré beaucoup depuis son arrivée. Grâce à ses prestations, les attentes augmentent constamment et c'est difficile d'y répondre. J'espère qu'il sera prêt demain, nous aurons besoin de lui. 

Une qualification passe-t-elle obligatoirement par un grand Aubameyang ? 

J'en suis sûr. Sans lui nous ne réussirions pas à nous qualifier. Nous avons besoin de lui en grande forme pour accéder au denier carré. Il faudra faire 4 mi-temps parfaite et être à la hauteur tout le temps. Nous avons besoin de sa vitesse, son ardeur défensive mais aussi de sa musique dans le vestiaire. Il est bon vivant, sourrit tout le temps. Il parle plusieurs langues, français, italien, allemand. c'est un facteur très important pour nous. Tout le monde se dit que nous avons un joueur qui a déjà vécu tout ça et qui est prêt à nous aider. 

Julien Quelen, au Signal Iduna Park.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages