Ligue des champions féminine : le 8e de finale retour entre le PSG et le Sparta Prague officiellement annulé et dans l'attente d'une décision

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

Lors du match aller disputé le 9 mars dernier, le Paris Saint-Germain avait écrasé les joueuses du Sparta Prague 5-0 grâce notamment à un doublé de Marie-Antoinette Katoto. Mais deux jours plus tard, trois Parisiennes et un membre du staff ont été testé positifs au coronavirus. La détection de ces nombreux cas a conduit au report du choc entre les deux leaders de la D1 féminine, le PSG et l’Olympique Lyonnais, initialement prévu samedi 13 mars.

L'hypothèse d'un match perdu sur tapis vert (3-0) au PSG, qui resterait qualifié après sa victoire 5-0 à l'aller, a été évoquée mardi 16 mars, notamment par le Sparta Prague, qui avait annoncé avoir gagné la manche retour, avant de retirer cette information de son site. Le match aller, prévu le 3 mars, avait déjà été perturbé puisqu'il avait dû être décalé au 17 mars, cette fois en raison de cas positifs dans l'effectif tchèque, et l'ordre de la rencontre avait même été inversé, le "retour" étant du coup avancé au 9 mars.

L'instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA statuera donc pour déterminer quel sort accorder à ce match retour, et donc au résultat de ce 8e de finale. Les...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi