Ligue des champions : face à City, Paris a bu le calice jusqu’à la lie

Denis Menetrier, franceinfo: sport
·1 min de lecture

Avide de remporter la Ligue des champions pour la première fois de son histoire, le Paris Saint-Germain devra patienter une saison de plus pour réaliser son rêve le plus fou. Condamnés à l’exploit après une défaite à domicile lors du match aller face à Manchester City (1-2), les Parisiens n’ont pas su renverser la tendance mardi 4 mai, à l’Etihad Stadium. Défaits 2-0, les joueurs de Mauricio Pochettino échouent aux portes de la finale.

L’atmosphère de Manchester rappelait pourtant celle de Munich, le 7 avril dernier, lorsque Paris avait réalisé un exploit retentissant en s’imposant sur la pelouse du Bayern sous la neige (3-2). Mardi soir, la grêle avait frappé Manchester une heure avant le début de la rencontre, drapant la pelouse d’un voile blanc qui a rendu la tâche difficile aux 22 joueurs sur le terrain, notamment en première période. Malgré ces conditions similaires, le PSG n’est pas parvenu à réitérer sa performance bavaroise et a, cette fois, glissé.

La défense de City impériale

Privé d’un Kylian Mbappé encore gêné par une blessure au mollet droit et remplaçant au coup d’envoi, les Parisiens étaient bien entrés dans le match, avec l’intention d’aller presser haut et fort les Citizens. Passées les dix premières minutes, le PSG s’est rendu compte que ces bonnes intentions ne suffiraient pas pour arracher la qualification. Encore plus lorsque Manchester City ouvrait le score grâce à l’opportunisme de Riyad Mahrez, le gamin du Val-d’Oise déjà décisif lors du match (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi