Ligue des champions : Istanbul Basaksehir, le club de foot d'Erdogan

Par Guillaume Perrier
·1 min de lecture
Recep Tayyip Erdogan pose avec le maillot du club d'Istanbul Basaksehir.
Recep Tayyip Erdogan pose avec le maillot du club d'Istanbul Basaksehir.

Entre Basaksehir et le palais présidentiel, les liens sont tels que beaucoup ont rebaptisé le club « Erdoganspor » ou « Erdogan Football Club ». Le dirigeant, Göksel Gümüsdag, n'est autre que le neveu par alliance de Recep Tayyip Erdogan et son homme de confiance depuis de longues années. Le sponsor et principal actionnaire du club, Medipol, est une chaîne d'hôpitaux privés détenue par Fahrettin Koca, le médecin de la famille Erdogan devenu le ministre de la Santé. Le stade Fatih-Terim, dans le quartier de Basaksehir, a été construit par Kalyon, une des entreprises de BTP qui gravitent autour du président, impliquée dans tous les grands projets d'infrastructures.

Pour l'inauguration du stade en 2014, à quelques jours de l'élection présidentielle, le leader turc avait même chaussé les crampons et une tenue orange frappée du numéro 12 ? il aspirait à devenir le 12e président turc pour disputer un match de gala. Il avait fait admirer sa technique et marqué trois buts. Basaksehir est au service du pouvoir. Ses joueurs peuvent se transformer en messagers du palais. En octobre 2019, l'équipe avait fait le salut militaire pour soutenir les troupes turques dans leur opération Source de paix au nord de la Syrie. Depuis plusieurs semaines, elle met en scène son soutien au FC Qarabagh, le club azerbaïdjanais du Karabakh en exil. Face au Paris Saint-Germain, dans une atmosphère de tensions avec le président français Emmanuel Macron, Basaksehir pourrait de nouveau servi [...] Lire la suite