Ligue des champions - Julien Stéphan : "On arrive en outsider" à Séville, sans Camavinga ni Nzonzi

Adrien Hemard
·1 min de lecture

Evoquer Séville devant un supporter rennais, c'est lui remémorer un soir de 16e de finale d'Europa League victorieux contre le Betis, en février 2019. Une soirée européenne comme le club breton n'en avait jamais connue, et qui l'a fait basculer dans une autre dimension. Alors forcément, vingt mois après, à l'heure de revenir en Andalousie, le souvenir de cette soirée demeure, même si Julien Stéphan l'a bien relativisé en conférence de presse de veille de match : "Séville c’est un bon souvenir pour nous, mais c’était un autre club. C’était surtout un super souvenir avec nos supporters qui nous manquent beaucoup en ce moment. On avait vécu un moment exceptionnel. (...) C'est très difficile de comparer : ce sont deux compétitions différentes, deux clubs différents, l’effectif a aussi beaucoup changé". L'entraîneur breton a toutefois pris le temps de mesurer le chemin parcouru depuis cette soirée : "Entre-temps on a gagné un titre, on a obtenu le meilleur classement de l’histoire du club. Mais ça ne fait pas de nous un club différent de celui d’il y a 20 mois. On ne se transforme pas non plus en 20 mois. On arrive en outsider demain. Ça doit galvaniser tout le...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi