Ligue des Champions : Macron tape du poing sur la table après les incidents au Stade de France !

À l’image de ceux survenus au Stade de France avant la finale de Ligue des Champions le 28 mai dernier, les incidents ne cessent de croître dans l’hexagone ces dernières années. En déplacement à Clichy, ce mercredi, le président de la République, Emmanuel Macron, a évoqué les scènes de violences, qui ont entaché la finale de C1, mais aussi plusieurs rencontres de Ligue 1 cette saison.

Malgré une victoire du Real Madrid (1-0) en finale de Ligue des Champions, l’ambiance n’était pas très festive à Saint-Denis le 28 mai dernier. En effet, la soirée a, surtout, été marquée par les incidents survenus aux abords du Stade de France. Des scènes, qui ont fait le tour du monde et qui ont provoqué la colère de certains supporters, notamment de Liverpool. La liste est longue : entre intrusion sans billet, enfant inhalant du gaz lacrymogène, vol et violence, la soirée a tourné au désastre. « Aucun fan de football ne devrait être mis dans cette situation, et cela ne doit pas se reproduire », a communiqué l'UEFA quelques jours plus tard, présentant ses excuses. Plusieurs enquêtes sont en cours. Vincent Labrune, président de la Ligue de football professionnel, déclarait récemment : « On doit être les dirigeants d'un football moderne et innovant et en aucun cas ceux du chaos et de la guerre dans les stades ». Ce n’est pas le premier incident qui a lieu en France cette année, on peut notamment évoquer les incidents entre Nice et l’OM en Ligue 1.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles