Ligue des champions : Comme Paris, l'OM s'est bâti son propre complexe européen

Andréa La Perna
·1 min de lecture

On savait les clubs français pas vraiment à l'aise sur les terres du FC Porto, limite complexés à force de voir la victoire leur filer entre les doigts. Ce mardi soir, l'Olympique de Marseille a vécu pire : une soirée cataclysmique chez les Dragons. Bien au-delà du gênant record égalé de 12 défaites consécutives en Ligue des champions, les Phocéens ont donné l'impression que rien n'allait sur le terrain sans que leurs adversaires ne leur soient explicitement supérieurs dans le jeu.

Un record honteux et un complexe

On imagine assez aisément le sourire satisfait, gonflé par l'ironie du sort, du supporter parisien contemplant le naufrage du rival honni au Portugal. Pas forcément de moquerie pure mais plutôt une revanche paradoxalement nourrie par l'empathie. Car il y a eu comme un air de soirée parisienne ce mercredi soir. Le supporter marseillais a vécu l'une de ces terrible soirées d'impuissance qui avaient l'habitude de s'amonceler chez l'adversaire de la capitale jusqu'à l'été dernier.

Pour Paris le blocage résidait en son impossibilité chronique, presque pathologique, de franchir le stade des quarts de finale en C1. Du côté de l'OM, le simple...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi