Ligue des champions : Pep Guardiola (Manchester City) admiratif du Real Madrid

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que son équipe de Manchester City s'apprête à défier le Real Madrid ce mardi en demi-finale aller de Ligue des champions (21h00), Pep Guardiola ne tarit pas d'éloges sur son adversaire.

Ce mardi à l'Etihad Stadium de Manchester, Pep Guardiola va croiser la route du Real Madrid en demi-finale aller de Ligue des champions (21 heures). Un match au sommet que l'entraîneur espagnol aborde en tenant des propos élogieux sur l'adversaire de son équipe de Manchester City dans ce dernier carré de C1.

lire aussi

Carlos Tevez : « C'est le Real Madrid qui devra se méfier de City »

« C'est un honneur pour moi que City se retrouve à ce stade de la compétition face à une équipe comme le Real Madrid qui a écrit l'histoire de la Ligue des champions. On est conscient de ne pas pouvoir rivaliser sur ce plan-là, car on n'aurait aucune chance de tenir la comparaison. Mais notre volonté de les défier, de rivaliser avec eux, n'en est pas moins forte. On devra délivrer deux matches parfaits pour nous qualifier en finale. On sait que l'on va souffrir et on est prêt à souffrir, mais aussi à profiter des occasions qui se présenteront à nous. »

Un ballon qui ne brûle pas les pieds

Pep Guardiola a également tenu à répondre à ceux qui ont parlé de réussite maximale du Real Madrid lors des deux tours précédents de Ligue des champions. « Ce qu'a fait le Real face au PSG et Chelsea n'a rien à voir avec la chance, le hasard, a souligné l'ancien entraîneur du Barça et du Bayern Munich. C'est plutôt que dans les moments compliqués, ils sont capables de hausser leur niveau dans tous les compartiments du jeu. Et de ne pas se laisser conditionner. L'une des grandes forces du Real, c'est qu'il possède des joueurs qui, dans les moments difficiles, lèvent la main pour clamer ''je suis là !'' et redoublent d'efforts. À 0-3, le ballon peut parfois brûler les pieds de certains, pas de joueurs comme Modric, Benzema, Alaba, Kroos, etc. Au contraire, ils le demandent, ce ballon ! »

lire aussi

Toute l'actualité de la Ligue des champions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles