Ligue des champions : quelle place est laissée aux entraîneurs de City et du PSG ?

·1 min de lecture

Le PSG reçoit Manchester City ce soir pour la deuxième journée de la Ligue des Champions. Une des grosses affiches de la compétition, entre deux clubs qui font partie des favoris pour la victoire finale. On compare très souvent ces mastodontes aux budgets illimités ou presque. Mais, pour Virginie Phulpin, il y a une différence énorme, c’est la place laissée à l’entraîneur. 

Des points communs entre le PSG et Manchester City, il y en a à la pelle. Deux favoris pour la victoire finale, deux clubs détenus par de richissimes Etats du Moyen Orient, le Qatar pour le PSG et les Emirats Arabes Unis pour les Anglais, qui matérialisent leur rivalité à travers le foot, et deux clubs hyper puissants qui n’ont pas encore accroché la Ligue des Champions à leur palmarès. Ils nous prouvent tous les deux que l’argent ne fait pas le bonheur, ou en tout cas qu’il ne suffit pas au bonheur dans un premier temps. Alors on peut ergoter longtemps sur les frères ennemis du football, des clubs cousins qui courent après la même gloire. Mais ce qui saute aux yeux en ce jour de match, c’est au contraire la différence de taille entre ces deux rivaux.

Si on vous demande de citer les noms qui comptent à Manchester City, il n’y a pas de suspense, le premier sera Pep Guardiola, l’entraîneur, et les joueurs arriveront derrière, alors même qu’il y a des noms ronflants, de Kevin de Bruyne à Riyad Mahrez. A Paris c’est l’inverse. On va d’abord sortir les noms de Messi, Neymar et Mbappé, largement avant celui du ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles