Ligue des champions: Le PSG, face au RB Leipzig, en route vers les huitièmes?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Paris Saint-Germain reçoit le RB Leipzig en Ligue des champions mardi 19 octobre au Parc des Princes. Avec une victoire, les hommes de Mauricio Pochettino pourraient se rapprocher de la qualification pour les huitièmes de finale.

Même si le Paris Saint-Germain a lancé sa campagne par un nul un partout à Bruges, le club de la capitale, leader de son groupe, peut se rapprocher de la qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions en battant le RB Leipzig. Lors de la dernière visite de Leipzig, au Parc des Princes, le 24 novembre 2020, à huis clos, le PSG de Thomas Tuchel s'était imposé de justesse grâce à un penalty de Neymar (1-0).

Un RB Leipzig en difficulté cette saison

Au coude-à-coude avec Manchester City (3 pts) et la surprise Bruges (4 pts) après deux journées dans le groupe A, le PSG (4 pts) tient l'occasion d'écarter Leipzig (0 pt) de la course. Le club propriété de Red Bull, demi-finaliste en 2020, a montré ces dernières années qu'il était plus qu'un outsider, avec son style offensif alléchant façonné par le talent de ses jeunes joueurs.

Mais cette saison, l'équipe de Christopher Nkunku, Nordi Mukiele, Dani Olmo ou encore Dominik Szoboszlai ne tourne pas aussi bien, après que les cadres Dayot Upamecano et Marcel Sabitzer ainsi que l'entraîneur Julian Nagelsmann sont tous partis cet été au Bayern Munich.

Le club au taureau rouge, vice-champion d’Allemagne, est actuellement 8e de Bundesliga. Il a perdu lors des deux premiers matches de C1 face à Manchester City (6-3) et Bruges (2-1). La défense du RB Leipzig, très poreuse, pourrait une nouvelle fois mettre à mal le club allemand et le coach du RB devrait faire une croix sur les huitièmes en cas de défaite.

« C’est trop facile de marquer un but contre nous »

« Nous faisons trop d’erreurs dans nos trente derniers mètres, nous ne colmatons pas les espaces. C’est trop facile de marquer un but contre nous », a indiqué en conférence de presse le coach Jesse Marsch. « Peut-être qu'une ligne à sept défenseurs serait une possibilité », a souri l'entraîneur américain. Avec huit buts encaissés, Leipzig a la pire défense de la phase de groupes de cette saison.

« On a regardé comment Bruges (1-1 contre le PSG) a défendu contre Messi, Neymar et Mbappé. C'était vraiment un effort du groupe. Quand un des trois reçoit un ballon entre les lignes, il faut être prêt pour le un-contre-un et aussi à venir aider pour défendre à deux. C'est une grande mission et nous avons vraiment hâte », a indiqué Jesse Marsch.

Mauricio Pochettino devrait aligner une équipe ultra-compétitive sans l'attaquant brésilien Neymar et le gardien Keylor Navas, blessés, et sans Angel Di Maria, suspendu, qui fera son grand retour dans le groupe contre Leipzig (match retour) le 3 novembre prochain. Pour des raisons familiales, l’Argentin Mauro Icardi ne s’est pas entraîné ces derniers jours et devrait être sur le banc au coup d’envoi.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles