Ligue des champions : la qualification du PSG, une bonne opération sportive... et financière

·1 min de lecture

Moins souverain que les années précédentes en championnat de France, le PSG a réussi à créer l'exploit, mardi, en éliminant le Bayern Munich en quarts de finale de la Ligue des champions. Une qualification pour les demi-finales qui donne une tout autre saveur à cette saison, mais qui permet également au club de la capitale de largement renflouer ses caisses.

 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Car selon les estimations de l'Observatoire du sport-business, le PSG a amassé plus de 110 millions d'euros de primes en atteignant le dernier carré de la prestigieuse compétition européenne. Pour Paris, cette somme est d'autant plus bienvenue que comme pour tous les clubs européens, l'épidémie de coronavirus a impacté les finances.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Importante pour réduire le déficit"

"C'est important parce que c'est une année Covid-19 où les clubs sont privés de recettes de billetterie. Il y a aussi un impact sur leur sponsoring, les loges et les autres recettes", explique ainsi à Europe 1 Vincent Chaudel, économiste du sport. "Des prévisions parlaient de 200 millions d'euros de déficit pour le PSG. Donc une campagne à 110 ...


Lire la suite sur Europe1