Ligue des champions: quelles sanctions risque l’OL après les incidents face à Leipzig et la Juve?

RMC Sport

Après les réjouissances d’un succès de prestige face à la Juventus (1-0) mercredi, l’OL passera à distance un examen plus pénible, ce jeudi. La commission de discipline de l’UEFA se réunit en effet pour étudier les débordements des supporters lors de la rencontre contre Leipzig (2-2) en décembre dernier. Aucun membre du club ne sera présent à Nyon, siège de l’instance européenne, puisque la commission de discipline n’accueille pas de représentants des clubs. Ils ne sont présents qu’en cas d’appel.

Jet de projectile...

Plusieurs faits seront étudiés. L’arbitre du match OL-Leipzig, M.Taylor, avait interrompu la rencontre pour signaler un jet de projectile en direction de Christopher Nkunku au moment où l’ancien parisien allait tirer un corner. Après le coup de sifflet de final, des supporters lyonnais étaient descendus sur la pelouse, dont l’un avait brandi une banderole moqueuse en destination de Marcelo.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

...et l'affaire de la banderole

Cela avait engendré un moment de grande tension entre certains membres du virage nord et quelques joueurs. Ces faits seront donc analysés alors que le club est toujours sous la menace d’un match à huis clos avec sursis. Cette sanction date de la décision de l’UEFA du 27 août 2018. L’instance avait prononcé un match à huis clos et un autre avec sursis en raison de "lancements d’objets, fumigènes et mouvements de foule (envahissement de terrain)" lors du 8e de finale de Ligue...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi