Ligue des champions : le Real Madrid bat le Celtic, mais perd Karim Benzema

Eden Hazard a remplacé Karim Benzema et a marqué à Glasgow. (R. Cheyne/Reuters)

Bousculé en première période et malgré la sortie sur blessure de Karim Benzema, le Real Madrid s'est imposé à Glasgow contre le Celtic (3-0) lors de son premier match de la phase de groupes de Ligue des champions.

Le match : 0-3

Bousculé, le Real Madrid n'a presque rien montré lors de ces 45 premières minutes hormis des espaces béants, dont a profité le Celtic. Portés par leur public, les Bhoys ont dominé la première période avec une forte intensité mise en place face à la possession stérile madrilène. Les tentatives écossaises ont été proches de finir au fond des filets, à l'image de la frappe surpuissante de McGregor, à l'entrée de la surface, à la suite de la remise de Giakoumakis, qui s'écrasait sur le montant (21e). Courtois était battu.

lire aussi

Le film du match

Privés de Karim Benzema à la demi-heure de jeu (voir ci-dessous), les Merengues n'ont eu que peu d'occasions. Lancé par Hazard dans le dos de la défense, Vinicius s'est présenté seul face à Joe Hart mais le gardien anglais a remporté son duel (43e). Au retour des vestiaires, le Brésilien n'a pas tergiversé sur son deuxième face-à-face avec l'ancien de Manchester City.

Parti d'une action anodine, le Real Madrid a ouvert le score contre le cours du jeu. Les Madrilènes ont d'abord dû se sortir de l'étouffant pressing du Celtic avant de trouver Valverde sur l'aile droite. L'Uruguayen a glissé un merveilleux ballon au sol pour Vinicius de l'autre côté de la surface. Celui qui est l'un des joueurs les plus prometteurs du monde, selon le CIES, a éteint le public du Celtic Park avant l'heure de jeu (56e, 0-1), suivi de près par Modric qui a creusé l'écart de l'extérieur du pied suite au bon travail de l'ailier belge au préalable (60e, 0-2).

Fort d'un ascendant psychologique retrouvé, la Maison Blanche a maîtrisé la fin de la rencontre et s'est même offert un troisième but par Hazard (77e, 0-3). Courtois s'est employé à plusieurs reprises pour préserver sa cage (13e, 20e, 86e).

33

Il y a 33 passes ininterrompues dans la création du but d'Eden Hazard.
Il s'agit du plus grand nombre de passes réalisées avant un but du Real Madrid en Ligue des champions.
Opta.

Le fait du match : la sortie de Karim Benzema

À 75 jours de la Coupe du monde, Karim Benzema a été contraint de céder sa place à Eden Hazard (30e), après avoir ressenti une douleur au genou droit. Dominés et privés d'occasions, les Merengues n'ont que peu trouvé l'attaquant français en position de marquer. Mais quand les Bhoys ont réduit l'effort, il a manqué un avant-centre, un finisseur au Real, ce qu'Hazard n'est pas naturellement, comme sur la remise de Carvajal qui ne trouve qu'un vide madrilène dans la surface écossaise (38e).

Les hommes de Carlo Ancelotti ont tout de même trouvé la solution à trois reprises grâce à des milieux de terrains plus offensifs et un Hazard plus investi dans l'axe de l'attaque en deuxième mi-temps. Kroos a renversé le jeu sur Carvajal et cette fois, son centre en retrait est arrivé à destination du Belge, bien placé, qui a poussé le ballon au fond des filets, concluant sa très bonne entrée en jeu (77e, 0-3).

Leipzig écrasé par le Chakhtior

Dans l'autre rencontre du groupe F, Leipzig a été largement battu sur ses terres par le Chakhtior Donetsk (1-4). Après avoir concédé l'ouverture du score de Shved sur une grossière boulette de son gardien Gulacsi (16e, 0-1), Simakan a remis les deux équipes à niveau (57e, 1-1). Pour une minute puisque l'attaquant ukrainien a ensuite doublé la mise dans la foulée (58e, 1-2) avant que Mudryk (76e, 1-3) et Traoré (85e, 1-4) ne parachèvent la victoire des leurs.

lire aussi

Toutes les infos du groupe F