Ligue des champions : souvent critiqué, le paradoxe Vinicius Junior a porté le Real Madrid contre Liverpool

Coralie Salle
·1 min de lecture

Il est décrié. Critiqué. Remis en question. Mais ce mardi 6 avril, Vinicius Junior a prouvé qu'il était capable de briller dans les grands matches. Contre Liverpool lors du quart de finale aller de la Ligue des champions (3-1), le Brésilien a ouvert le score après une merveille de passe en profondeur de Toni Kroos (27e) et est, ainsi, devenu le deuxième plus jeune buteur du Real Madrid dans un match à élimination directe en Europe, après Raùl. Après le but de Mohamed Salah à la 51e minute, le Brésilien a de nouveau marqué après un décalage de Luka Modric (65e) et il a permis à son équipe de retrouver sa sérénité de début de rencontre.

Outre ses deux réalisations, l’ancien joueur de Flamengo a aussi pesé sur le jeu de son équipe. En feu, l’attaquant a multiplié les courses dans le camp des Reds et a donné le tournis à Trent Alexander-Arnold. Une performance qui a plu à son entraîneur Zinédine Zidane. Présent en conférence de presse, le Français a encouragé son joueur : "Je suis content pour Vinicius. Il avait besoin de marquer".

"Les gens de l'extérieur parlent, mais j'ai toujours continué à travailler, a analysé le joueur...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi