Ligue des Champions : le Stade Rennais s'incline logiquement au FC Séville

Vincent Daheron
·1 min de lecture

Il n’y a pas eu de deuxième miracle de Séville. Plus d’un an et demi après la victoire inattendue au Benito-Villamarín contre le Betis en 1/16e de finale d’Europa League (3-1), le Stade Rennais est cette fois-ci tombé les armes à la main contre le FC Seville. Dans un stade Ramòn Sanchez Pizjuan tristement vide, les Rennais ont été solidaires, défensivement impliqués à l’image de Martin Terrier plus régulièrement en position de latéral gauche mais ont fini par craquer, inévitablement, sur un but de Luuk de Jong à la réception d’un centre de Marcos Acuna (55e). Le Néerlandais a tout simplement inscrit son quatrième but sur les quatre derniers matches européens de son équipe.

Les Rennais acculés dans leur camp

L’ouverture du score aurait d’ailleurs pu (dû ?) intervenir dès la première période. Preuve de la difficulté des Bretons, acculés dans leur camp, le gardien Alfred Gomis est le joueur qui a touché le plus de ballons dans la première période côté Rouge et Noir (33). C’est surtout lui qui a sauvé les siens à répétitions en multipliant les arrêts. Une claquette qui a dévié la magnifique reprise de volée de Munir El Haddadi (6e) sur la barre mais aussi devant...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi