Lille - Amiens (2-0), les Dogues croquent les Picards

Goal.com

Le LOSC sera bien au rendez-vous du dernier carré de la Coupe de la Ligue. Après un début de saison en demi-teinte, les Dogues sont montés en puissance sur la fin de l'année 2019 et confirment leur regain de forme sur ce début d'année. Comme en Coupe de France face à Raon-l'Etape, Lille n'a pas été étincelant et n'a pas réussi à surdominer son adversaire, mais l'essentiel est bien là, à savoir la qualification pour le prochain tour.

Hormis au poste de gardien de but, Christophe Galtier n'a pas fait tourner et a aligné une équipe quasiment type face à Amiens ce mercredi soir, signe de la volonté de Lille de bien figurer dans cette dernière édition de la Coupe de la Ligue. Cette compétition reste le moyen le plus rapide de se qualifier pour une compétition européenne la saison prochaine. Le LOSC plutôt dominateur dans le premier acte s'est heurté à un bloc bien organisé de la part d'Amiens.

Les joueurs de Luka Elsner ont contrarié les plans des Dogues dans une première période relativement fermée. Mais le tournant du match a eu lieu à la 38ème minute lorsque Zungu a laissé ses coéquipiers à 10. Le milieu de terrain d'Amiens qui avait déjà échappé à l'expulsion quelques minutes auparavant a été coupable d'une belle semelle sur Jonathan Bamba récoltant un second carton jaune synonyme d'exclusion. En supériorité numérique, Lille a appuyé sur l'accélérateur en seconde période. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

14ème but pour Osimhen

Lille Amiens Coupe de la Ligue Soumare
Lille Amiens Coupe de la Ligue Soumare

Les Dogues se sont rapidement procurés une occasion par l'intermédiaire du duo Osimhen-Renato Sanches, mais ce dernier n'a pas cadré sa frappe. Dans la foulée, Zeki Celik a frappé le poteau. Lille a continué d'attaquer et a vité été récompensé. Servi à l'angle droit de la surface de réparation après un corner, Luiz Araujo a ouvert le score d'une frappe puissante. Bien mieux dans la rencontre, Lille ne s'est pas arrêté en si bon chemin. 

Avant l'heure de jeu, le buteur maison, Victor Osimhen a donné un peu plus d'air aux Dogues. Parfaitement rouvé en profondeur, l'attaquant du LOSC a éliminé Chedjou, a repiqué dans l'axe avant d'ouvrir son pied droit et de tromper Matthieu Dreyer, d'une frappe à ras de terre. En moins de dix minutes, le LOSC a plié la rencontre. Les Picards n'ont pas réussi à se montrer dangereux durant la dernière demi heure et on laissé Lille enchaîner avec un second succès consécutif. 

À lire aussi