Lille, Galtier : "Un penalty injustement sifflé"

Goal.com

Le LOSC est tombé pour la première fois de la saison à domicile en Ligue 1. Les Dogues ont tenté de résister face au Paris Saint-Germain mais ont cédé par deux fois face à Neymar et sa bande. Mais les hommes de Christophe Galtier n'ont pas été ridicule ce dimanche soir et ont même des regrets. Le second but du PSG a notamment fait débat puisqu'à l'origine de l'action donnant un penalty, Jonathan Ikoné avait subi une faute de l'autre côté du terrain.

Lille-PSG - Lopez : "Le PSG n'a pas besoin d'aide pour gagner"

L'arbitre de la rencontre n'a pas jugé cela suffisant pour annuler le penalty en faveur du Paris Saint-Germain qui a ensuite scellé la rencontre. En conférence de presse après la défaite face au PSG, Christophe Galtier a manifesté son mécontentement et son incompréhension à l'encontre de la décision prise par l'arbitre du match sur cette action : "C'est un fait de match important. Je pense qu'il a été injustement sifflé. S'il ne l'avait pas été la physionomie de la rencontre aurait pu être différente". 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Pas assez de personnalité dans la surface"

Ikoné Neymar - Lille PSG 26012020
Ikoné Neymar - Lille PSG 26012020

L'entraîneur de Lille a reconnu la supériorité du PSG mais a regretté le manque d'efficacité dans la zone de vérité de son équipe : "Il y avait beaucoup de talent en face, notamment chez un joueur (Neymar) qui a inscrit les deux buts. Mais j'ai quand même trouvé qu'on avait réussi à bousculer les Parisiens. Malheureusement, nous n'avons pas su concrétiser nos occasions. En fait, nous avons manqué de personnalité dans la surface adverse".

Lille-PSG (0-2) : oui, Neymar est bien le chef

Invaincu depuis mars 2019 à domicile, le LOSC voit sa série se briser. Christophe Galtier espère toutefois rester souverain sur ses terres dans les prochaines semaines : "Effectivement, cela faisait longtemps. Et maintenant, le calendrier est ainsi fait que nous allons recevoir les gros. Alors est-ce que l'on va s'appuyer sur ce match pour les prochaines échéances ? Sûrement oui, notamment dans la détermination dont nous avons fait preuve".

Enfin, le technicien français n'a pas voulu mettre le manque de fraicheur sur le compte du calendrier récent de Lille : "Je ne pense pas que notre match de mardi contre l'OL en Coupe de la Ligue ait eu une incidence sur notre rencontre de ce soir (dimanche). Le problème, c'est que lorsque vous devez récupérer le ballon face à une telle équipe, vous laissez beaucoup d'énergie. C'est surtout cette accumulation d'efforts que nous avons payée".

À lire aussi