Lille : l'imbroglio entre Paulo Fonseca et les supporters lillois

Pour 2023, certains prennent de bonnes résolutions et ne les tiennent pas. D'autres n'en prennent pas et n'ont pas ce problème. Le LOSC fait partie de la seconde catégorie : attaquer le mois de janvier en parvenant à s'offrir une polémique 100% maison, peu de gens l'avaient vu venir. Pour celles et ceux qui auraient loupé l'épisode précédent, il y a quasiment une semaine, au sortir d'un frustrant nul face à Reims (1-1) marqué par quelques sifflets, Paulo Fonseca balançait sans prévenir, le visage fermé : "Si les supporters ne sont pas contents, je peux partir". De quoi provoquer l'ire de certains, comme les Dogues Virages Est (DVE) - le principal groupe ultra lillois qui avait boycotté les quinze premières minutes de la rencontre pour protester contre l'horaire du match qui se jouait un lundi à 17h - qui assénaient dans un communiqué, publié ce jeudi soir,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com