Lille se qualifie pour les 16es de finale en éliminant Troyes en Coupe de France

Jonathan David a ouvert le score pour le LOSC. (E. Garnier/L'Équipe)

Le LOSC s'est qualifié sans trembler contre Troyes, ce dimanche (2-0), pour les 16es de finale de la Coupe de France, où il recevra Pau (L2).

Le match : 2-0Paulo Fonseca aime les coupes nationales, lui qui a gagné avec Braga au Portugal (2016) et avec le Chakhtior en Ukraine (de 2017 à 2019). Alors le technicien a mis toutes les chances de son côté : face à une équipe de Troyes largement remaniée, il a presque aligné son meilleur onze possible. Seul Djalo a débuté sur le banc, remplacé par un Yoro épatant à seulement 17 ans.

Et très vite, on n'a vu qu'une équipe sur le terrain. Après un premier tir à côté du très percutant et tout aussi épatant Carlos Baleba (11e), qui fêtait sa première titularisation, Jonathan David a profité d'un bon service d'Adam Ounas pour ouvrir le score (15e). Et si Lucas Chevalier a dû faire un énorme arrêt sur une tête d'Ugbo (23e), c'est bien son homologue de l'Estac, Mateusz Lis, qui a eu le plus de boulot, face au Canadien (29e) puis à l'Algérien (38e).

lire aussi : Le film du match

Après la pause, le LOSC a déroulé un jeu séduisant mais il a manqué de précision dans la dernière passe ou le dernier geste (Angel, 62e, Alexsandro, 65e). Et il a failli se faire punir comme lundi en L1 contre Reims (1-1), car Fatah a mis à côté une occasion en or d'égaliser (58e). C'est finalement Mohamed Bayo, déjà buteur la semaine dernière à Clermont, qui a mis les Dogues à l'abri, cinq minutes après son entrée (68e). Voilà le LOSC en 16es de finale, où il recevra Pau (L2).

Le joueur : David démarre fortSon compteur buts de 2022 s'était arrêté au 14 octobre, et Jonathan David était resté muet lors de ses 9 derniers matches de l'année civile, club et sélection confondus. Le passage en 2023 semble avoir reboosté le Canadien. Auteur de l'ouverture du score lundi contre Reims (1-1), il a récidivé ce dimanche contre Troyes, d'une frappe limpide du droit.

Le fait : Rami acclaméIl était l'un des tauliers du LOSC champion de France en 2011. Adil Rami évolue désormais à Troyes mais le public lillois ne l'a pas oublié. À la mi-temps de ce 32e de finale, le champion du monde 2018 a été acclamé et il est allé jusqu'à faire un petit détour pour saluer des supporters du stade Pierre-Mauroy.

lire aussi : Calendrier et résultats de la Coupe de France