Lille est repassé devant la DNCG

Olivier Létang, le PDG du LOSC. (P. Lahalle/L'Équipe)

Lille est repassé devant la DNCG, le gendarme financier du football français. Confiant, le LOSC attend l'officialisation de la décision sous vingt-quatre heures.

Après son audition précédente et la demande de documents complémentaires de la part de la DNCG, qui avait placé sa décision et le club en sursis le 31 mai, le LOSC est repassé devant le gendarme financier du football français ce mardi après-midi, en visioconférence. Selon un témoin, l'audition (avancée à la demande des actionnaires) s'est bien passée. Ce qui signifierait que les dirigeants lillois ont proposé une situation comptable avec des fonds propres positifs, comme le réclamait la DNCG dans un courrier du 4 mars.

Si l'instance donne un feu vert officiel aux Dogues, ce mardi soir ou au plus tard ce mercredi, et ne prend aucune mesure coercitive, les décideurs nordistes pourront entamer concrètement leur mercato estival, appréhender le choix de l'entraîneur pour la saison 2022-2023 (Jocelyn Gourvennec est sous contrat et attend des nouvelles de ses dirigeants) et avancer sur leur programme de préparation. Cela signifierait aussi qu'Olivier Létang reste aux commandes en qualité de PDG, car c'est la solution comptable qu'il préconisait qui a été présentée.

lire aussi

Paulo Fonseca pourrait remplacer Jocelyn Gourvennec

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles