"L'image de Bruno Martini tranchait avec celle de Lama ou Barthez"

SO FOOT
·1 min de lecture

Christophe Cocard (ancien attaquant de l'AJ Auxerre de 1987 à 1996)


"J'ai eu le privilège de jouer dans son équipe pendant six ou sept ans. Une bonne personne, qui ne s'est jamais fâché avec un autre joueur, tout le monde l'aimait. Ce que je retiens en premier de lui, c'est sa rigueur. À l'Euro 1992 en Suède, je faisais chambre commune avec lui. Il y avait un vrai contraste entre moi, le jeune bordélique, et lui, le taulier super ordonné. À l'entraînement, tout était planifié de son côté, une vraie machine. Mais en même temps, quelqu'un de bien envers les autres. Il pouvait être autoritaire avec les plus jeunes, mais sans besoin de crier, d'un simple regard il pouvait te recadrer. Je me souviens qu'au moment de passer le DEPF, William Prunier et moi, on n'arrêtait pas de déconner, et lui nous avait recadrés, car il nous connaissait de l'époque AJA et il voulait que l'on réussisse. Partir à 58 ans, c'est trop… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com