Limogé, Urios lâche ses vérités

Depuis jeudi dernier, Christophe Urios est le nouvel entraîneur de Clermont. Un rebond qui fait suite à son limogeage de l'Union Bordeaux-Bègles en novembre 2022, alors que l'ancien talonneur était en poste depuis 2019. Comme souvent, Christophe Urios ne s'est pas échappé au moment de revenir sur cet épisode difficile à digérer.

En novembre dernier, l'Union Bordeaux-Bègles a décidé de limoger Christophe Urios. Une première pour l'ancien manager de Castres en 21 ans de carrière alors forcément, la pilule a été difficile à avaler pour ce caractère bien trempé. Désormais, Christophe Urios est focalisé sur son nouveau poste à l'ASM Clermont Auvergne. Alors qu'il a concédé une défaite (16-30) pour son premier match face aux Stormers en Champions Cup ce samedi, il est revenu sur son éviction bordelaise difficile à digérer.

«Je l'ai vécu comme un échec»

Invité des Grandes Gueules du Sport sur les ondes de RMC ce dimanche, Christophe Urios a été transparent au sujet de la fin de son aventure à l'UBB : «Je l'ai forcément vécu comme un échec. Quand on te confie une mission et que tu ne vas pas au bout il y a une part de responsabilité. Je l'ai vécu comme un échec même si l'échec permet de progresser, rebondir et évoluer. Ce n'est pas un échec au sens négatif du terme», a-t-il expliqué.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com