Limoges battu à domicile par Nanterre en Betclic Élite et en attente pour la Leaders Cup

Keith Hornsby a fait un grand numéro de shooteur à Beaublanc samedi. (S. Mantey/L'Équipe)

Le Limoges CSP s'est incliné à domicile samedi face à Nanterre (105-93), lors de la dernière journée de la phase aller de Betclic Élite, et peut encore être coiffé sur le fil par Strasbourg pour le dernier billet qualificatif pour la Leaders Cup.

Bourg-en-Bresse et Limoges qui recevaient Fos-sur-Mer, la lanterne rouge et un Nanterre accablé par les blessures, espéraient valider samedi leur billet pour la Leaders Cup, le rendez-vous de la mi-saison qui réunira les huit premiers de la phase aller de Betclic Élite, du 17 au 19 février à Saint-Chamond (Loire). Si les Bressans ont, non sans mal, obtenu leur sésame en disposant des Provençaux d'un petit point (69-68) après quinze dernières minutes catastrophiques, les Limougeauds devront attendre dimanche pour savoir.

lire aussi : Le classement de Betclic Élite

Ils ont en effet été surpris et même baladé pendant une grosse mi-temps par Keith Hornsby et Nanterre, qui avait encore suffisamment de marge après trois quart-temps (80-60) pour ne pas se faire rattraper dans les dernières minutes, malgré une vive poussée du CSP (105-93).

Le dernier billet reste donc en jeu dimanche pour Strasbourg, qui a une victoire de moins que Limoges et devra s'imposer de dix-huit ou dix-neuf points, en fonction du niveau du score final, à Paris pour doubler les coéquipiers de Nicolas Lang au classement, les égalités étant tranchées par le quotient attaque-défense sur les 17 journées.

Record de points pour Keith HornsbyLimoges était dans les cordes à la pause, mené de 25 points à Beaublanc (58-33) sous le triple effet d'une défense de zone déréglant totalement le jeu offensif et d'une adresse et d'une justesse de jeu diaboliques de Nanterre qui shootait à très haut pourcentage, et affichait un ratio passes décisives-balles perdues irréel (17-1)...

Keith Hornsby a battu son record personnel de points (33, à 5 sur 6 à trois points), Miralem Halilovic (28 points) a pilonné l'intérieur et Benjamin Sène s'est multiplié (19 points, 10 passes décisives, 7 rebonds) jouant quarante minutes, comme Hornsby, pour compenser les absences de Justin Bibbins et Rion Brown. Limoges n'a pu profiter d'un coup de bambou adverse que dans le dernier quart-temps, revenant à neuf points dans l'emballage final, mais sans porter l'estocade, malgré Javontae Hawkins (16 points), Lucas Ugolin (14 points, 10 rebonds) et Bryce Jones (11 points, 15 passes).

Résultat : une victoire précieuse pour Nanterre qui met fin à trois revers, et une première défaite à domicile depuis le 27 septembre pour le CSP, privé désormais de Desi Rodriguez, son ailier-fort, qui a subi une intervention chirurgicale en urgence il y a trois jours et qui sera absent plusieurs semaines.

Bourg qualifié non sans malComme Nanterre, Bourg a mis un terme à une série de trois revers d'affilée, ce qui a permis aux joueurs de l'Ain de composter leur ticket pour Saint-Chamond. Mais ils se sont fait très peur dans les dernières minutes. La JL menait de dix-sept points dans le troisième quart, avant de siffloter et de sauver les meubles sur deux lancers francs de Jordan Floyd à cinq secondes de la fin.

Nancy a également retrouvé la victoire, après quatre échecs consécutifs. À domicile, le promu a de nouveau mis en déroute Gravelines-Dunkerque (82-55) toujours fanny à l'extérieur cette saison, comme Fos. Le SLUC n'a jamais été inquiété, derrière Caleb Walker (22 points) et Stéphane Gombauld (9 points, 10 rebonds).