L'IndyCar confirme le coup d'envoi de sa saison au Texas, sans public

David Malsher
motorsport.com

La saison 2020 d'IndyCar débutera bel et bien le 6 juin sur le Texas Motor Speedway, avec les Genesys 300, mais l'épreuve se déroulera à huis clos en raison de la pandémie de COVID-19. Outre l'interdiction de spectateurs, le coronavirus aura pour effet de condenser la course sur une seule journée et de la raccourcir à 200 tours de l'ovale texan. Deux heures d'essais auront lieu de 12h30 à 14h30, avant les qualifications à 16h00 et le départ de la course à 19h45 heure locale.

"Nous sommes enthousiastes et prêts à donner le coup d'envoi de la saison des NTT IndyCar Series au Texas Motor Speedway", a déclaré Jay Frye, président du championnat. "Nous avons travaillé en étroite collaboration avec Eddie Gossage, toute l'équipe du TMS et les autorités de santé publique sur un plan d'action qui garantira la sécurité des participants ainsi qu'un excitant retour à la compétition pour nos pilotes, nos équipes et les téléspectateurs qui suivront la course dans le monde entier."

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Pagenaud face aux nouveaux défis d'un Indy 500 en aoûtAlonso exclut pour l'instant une saison complète en IndyCar

L'IndyCar a déjà annulé quatre épreuves initialement prévues en avril et mai, et en a reporté trois autres, donc les 500 Miles d'Indianapolis qui ont été reprogrammées au 23 août. La dernière version de son calendrier, transmise il y a un mois, fait état de 15 courses pour la saison et n'est pas remise en question.

"L'un des plus grands événements sportifs au monde, l'Indy 500, a été reporté au mois d'août par le coronavirus, si bien que toute cette énergie, cette anticipation, ces frustrations et cette anxiété vont se reporter sur le système nerveux des pilotes", pressent Eddie Gossage, président et directeur général du Texas Motor Speedway. "L'Amérique a besoin de sports en direct et les gens ne vont pas en croire leurs yeux quand les Genesys 300 feront irruption dans leur salon, sur leur écran de télévision."

Afin d'aider à protéger les participants ainsi que les officiels de l'IndyCar et du TMS, des directives d'accès strictes seront instaurées, limitant le nombre de personnes présentes sur place. Par ailleurs, un dépistage sera pratiqué sur tous les participants, un équipement de protection sera fourni à quiconque entrera dans l'enceinte du circuit et des mesures de distanciation et de précautions seront soigneusement mises en place.

"La santé publique reste notre priorité absolue et les protocoles pour cette course ont été élaborés sur les conseils de responsables de la santé publique", ont fait savoir Eddie Gossage et le gouverneur du Texas, Greg Abbott, dans une déclaration commune. "Cette course est un exemple de la manière dont nous pouvons organiser des événements sportifs de façon responsable tout en faisant de la santé des participants et du public une priorité."

À lire aussi