L'Irlandais Josh Van der Flier élu joueur de l'année 2022 par World Rugby

Josh van der Flier sous le maillot de l'Irlande. (B. Stickland/Presse Sports)

Le troisième-ligne irlandais Josh Van der Flier a été élu joueur de l'année 2022 ce dimanche par World Rugby. Il succède à Antoine Dupont. Chez les femmes, la Néo-Zélandaise Ruahei Demant a été récompensée.

Antoine Dupont ne conserve pas son titre de joueur de l'année. Élu en 2021, le demi de mêlée du quinze de France voit Josh Van der Flier lui succéder. L'Irlandais a été récompensé ce dimanche soir aux World Rugby Awards, à Monaco.

Le troisième-ligne tout terrain a été l'atout majeur de sa sélection, tombeuse des All Blacks cet été et actuelle n°1 mondiale, comme du Leinster, finaliste de la Champions Cup. Gros plaqueur, gratteur hors-pair, souvent décisif la saison dernière (6 essais en Coupe d'Europe, 2 essais dans le Tournoi des Six Nations), Van der Flier (29 ans) reçoit pour la première fois cette récompense.

lire aussi : Van der Flier, le nouvel as du Leinster

Son compatriote Jonathan Sexton, le Sud-Africain Lukhanyo Am et Antoine Dupont, qui avait pourtant réalisé le Grand Chelem et est capitaine d'une sélection invaincue en 2022, étaient les trois joueurs nommés pour le titre de joueur de l'année. Avant Van der Flier, deux Irlandais avaient déjà obtenu cette distinction : Keith Wood, en 2001, et Sexton en 2018.

Chez les femmes, la Néo-Zélandaise Ruahei Demant, sacrée avec les Black Ferns la semaine dernière, a reçu le titre de joueuse de l'année. Parmi les autres récompenses notables de la soirée, l'international italien de Toulouse Ange Capuozzo a été élu révélation masculine de l'année. Wayne Smith, le sélectionneur des Black Ferns, sacrées championnes du monde ce printemps, est, lui, l'entraîneur de l'année.

lire aussi : Toute l'actu du rugby

Le palmarès de l'annéeJoueur à quinze de l'année : Josh van der Flier (Irlande)

Joueuse à quinze de l'année : Ruahei Demant (Nouvelle-Zélande)

Révélation masculine de l'année : Ange Capuozzo (Italie)

Révélation féminine de l'année : Ruby Tui (Nouvelle-Zélande)

Entraîneur de l'année : Wayne Smith (sélectionneur de la Nouvelle-Zélande féminine)

Joueuse à 7 de l'année : Charlotte Caslick (Australie)

Joueur à 7 de l'année : Terry Kennedy (Irlande)

Plus bel essai de l'année (hommes) : Rodrigo Fernandez (Chili-Etats-Unis, 9 juillet)

Plus bel essai de l'année (femmes) : Abby Dow (Angleterre-Canada, 5 novembre)