Lisandro Zanotti et Kyle Russell viennent renforcer l'effectif de Sète

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Lisandro Zanotti quitte Narbonne pour Sète. (E. Garnier/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Désormais entraîné par Luc Marquet, Sète a annoncé les arrivées des réceptionneurs-attaquants Lisandro Zanotti (ex-Narbonne) et David Sossenheimer (ex-Cannes) ainsi que du pointu Kyle Russell (passé par Cannes). Chaumont a également changé de titulaire à la pointe avec le recrutement de Patrik Indra.

Après la révolution sur son banc avec l'arrivée de Luc Marquet pour prendre la succession de Patrick Duflos, Sète s'attelle à construire l'effectif de l'ancien coach de Cannes, champion de France 2021. L'Arago a annoncé quatre recrues mercredi puis jeudi, dont trois bien connues des fans de Ligue A.

Cadre de Narbonne depuis quatre saisons, le réceptionneur-attaquant argentin Lisandro Zanotti (1,95 m, 31 ans) va s'installer dans l'Hérault. Il retrouvera une équipe qu'il connaît bien : le quart de finale électrique et émaillé d'incidents entre les Centurions et l'Arago s'était étiré jusqu'au match 5 avec une victoire de Narbonne.

Luc Marquet a aussi obtenu la signature d'un de ses anciens protégés à Cannes : le pointu américain Kyle Russell (2,05 m, 28 ans). Passé par les Dragons lors de la saison 2019-2020 arrêtée par le Covid-19, Russell avait rebondi en Corée du Sud ces deux dernières années. Le réceptionneur-attaquant allemand David Sossenheimer (1,93 m, 25 ans) arrive, lui, directement de Cannes où il a joué l'an passé, après le départ de Marquet.

Les trois hommes auront un nouveau pourvoyeur de ballon : le passeur canadien Derek Epp (1,96 m, 23 ans), qui vivra sa première expérience en Europe après son cursus universitaire chez les Spartans de Trinity Western.

Chaumont change de pointu, un champion de France à Paris

Vainqueur de la Coupe de France contre Tours, Chaumont attaquera la saison 2022-2023 sans son arme fatale : le pointu cubain Jesus Herrera (1,95 m, 27 ans). Élu dans l'équipe-type de Ligue A, il a profité de ses belles performances en Haute-Marne pour s'engager avec Pérouse, vice-champion d'Italie, où il retrouvera notamment Wilfredo Leon.

Pour le remplacer, Chaumont a attiré le Tchèque Patrik Indra (2 m, 24 ans) en provenance de Karlovarsko. Double champion de République tchèque, il avait croisé la route de Tours en quart de finale de la Coupe de la CEV (0-3, 1-3).

Tombeur du club de Haute-Marne en demi-finale du Championnat, Montpellier a réussi à prolonger son réceptionneur-attaquant argentin Ezequiel Palacios (1,98 m, 29 ans) pour trois saisons supplémentaires. Mais son compatriote, le libéro Alexis Gonzalez (1,84 m, 40 ans) quitte l'Hérault pour rejoindre le Paris Volley, à la place du jeune Benjamin Diez (1,83 m, 24 ans), sur le départ.

Dans le bas de tableau de la saison 2021-2022, Nantes, Toulouse et Poitiers se sont aussi activés pour prolonger plusieurs de leurs cadres. Les Nantais repartiront avec leur central brésilien Petrus Montes (2,02 m, 35 ans) et le réceptionneur-attaquant argentin Tomaz Lopes (1,90 m, 27 ans). Les deux joueurs avaient inscrit 702 points l'an passé pour le club de Loire-Atlantique (dont 446 pour Lopes).

Nantes s'est aussi renforcé en attirant le meilleur marqueur de Ligue A la saison passée. Selon Ouest-France, le pointu brésilien Eduardo Chizoba Neves (2 m, 24 ans), auteur de 620 points avec Poitiers, s'est engagé pour la saison prochaine. Le SPVB a en revanche réussi à conserver son central cubain Javier Concepcion (2m, 24 ans).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles