L'Europe pleure Gianluca Vialli

La disparition de l'ancien attaquant international italien Gianluca Vialli (58 ans), qui luttait depuis plusieurs années contre un cancer du pancréas, est accompagnée de nombreux hommages. De Del Piero à Chevtchenko, en passant par Seedorf ou Donnarumma.

La disparition de l'ancien attaquant international italien Gianluca Vialli (58 ans), qui luttait depuis plusieurs années contre un cancer du pancréas, est accompagnée de nombreux hommages à travers l'Europe parmi ses anciens partenaires ou joueurs qu'il a dirigés à Chelsea ou accompagnés en sélection aux côtés de Roberto Mancini.

À commencer par les champions d'Europe italiens 2021 comme Marco Verratti - « Tu as été un exemple pour tous ceux qui ont eu la chance de te connaître. Tu vas nous manquer »-, Gianluigi Donnarrumma qui se souvient d'un - « grand champion, un leader sur et en dehors du terrain, un exemple pour nous tous », ou Manuel Locatelli : « Chacune de tes phrases, chacun de tes comportements et chacun de tes enseignements, je les emporterai toujours avec moi. Pour moi tu as été, tu es et tu seras toujours un exemple. Bon voyage. »

Parmi les anciens, Gigi Buffon évoque « un géant, aussi bien sur le terrain que dans la vie. Tu t'es battu jusqu'au bout avec une dignité unique. Le vide que tu laisses est immense ». Alessandro Del Piero salue « notre capitaine, mon capitaine, pour toujours. Ciao Luca », Andreï Chevtchenko « un champion sur le terrain et dans la vie. Tu seras toujours dans nos coeurs ». « Adieu Luca, je suis si triste », écrit Frank Leboeuf en mémoire des années passées à Chelsea.

Quant à Clarence Seedorf, il écrit : « Il semblerait que le dieu du football organise un match important là-haut, car il a également fait venir à lui Vialli, un autre grand de notre monde du football. Un gentleman, intelligent, positif et avec un grand coeur. Tu as lutté aussi avec une grande dignité et maintenant tu as la paix que tu mérites. Merci pour tous les moments passés ensemble. »

Plus tôt, son ancien club, la Sampdoria Gênes, avec lequel Vialli s'était distingué, remportant le titre de champion d'Italie (1991) et la Coupe des coupes (1990) tout en atteignant la finale de la Ligue des champions (1992), avait annoncé la nouvelle sur son site internet. « Nous nous souviendrons de toi comme d'un garçon et d'un avant-centre implacable. On n'oubliera pas tes 141 buts (avec la Sampdoria), tes coups de pied aériens, tes chemises en cachemire, ta boucle d'oreille, tes cheveux blond platine, ton blouson bomber Ultras. Tu nous as tant donné », écrit le club qui a également publié une vidéo avec plusieurs de ses buts.

Cremonese, où il avait fait ses débuts (1980-1984) a également publié un hommage : « Tu restes un exemple indélébile de notre essence. Tu es pour toujours l'un des nôtres ». « Tellement de gens te regretteront. Une légende pour nous et pour l'ensemble du football », a réagi Chelsea, où il a été joueur et entraîneur.

De son côté, l'Inter Milan évoque « un champion sur le terrain et dans la vie : Vialli était un adversaire noble et un exemple de courage ».

À Turin, l'entraîneur Massimiliano Allegri, a tenu à associer un autre champion à ses pensées : « Je pense qu'il est juste de se souvenir du maître Castano (Ernesto Castano, défenseur de la Juventus, champion d'Europe avec l'Italie en 1968) qui est décédé hier (jeudi) et Gianluca Vialli : deux hommes qui ont tant donné au football, à la Juve. Vialli était pour moi un exemple à suivre, en tant que joueur et en tant qu'homme. Il manquera à tous. ».

voir aussiLa carrière de Gianluca Vialli en images

À Madrid, Carlo Ancelotti salue sa mémoire via le Corriere dello Sport : « Adieu mon ami. Chaque jour, vie après vie, époque après époque, pour toujours ».

Avec l'équipe nationale (59 sélections, 16 buts), Vialli avait obtenu la troisième place de la Coupe du monde en 1990 à domicile et avait atteint les demi-finales de l'Euro 88. Le compte Twitter des quadruples champions du monde lui a rendu hommage : "Ciao Gianluca, on se souviendra de toi pour toujours". La Fédération italienne a annoncé la tenue d'une minute de silence dans tous les stades italiens ce week-end.

Klopp rend hommage à Vialli

Moyes : « J'ai grandi en regardant Vialli à la Sampdoria »