L'Italie se voit-elle trop belle ?

·1 min de lecture

L'hymne italien entonné à pleins poumons résonnera à nouveau comme un défi : "Unis par Dieu, qui peut nous vaincre ?" Presque personne quand ce dieu se nomme Roberto Mancini... Arrivé en mai 2018 à la suite de la traumatique élimination pour la Coupe du monde en Russie, Mancini a ressuscité une Squadra reléguée en Intertoto. Invaincue depuis 25 matchs (record de Lippi égalé), l'Italie a survolé sa poule qualificative avec 10 victoires en 10 matchs, 37 buts pour et 4 contre ! En Ligue des nations, les Azzurri se sont qualifiés pour les demi-finales, en dominant la Pologne et surtout les Pays-Bas. À Amsterdam, ils ont littéralement baladé les Oranje, trahis au score par un 1-0 trop radin vu leurs innombrables occases. Style affirmé, identité de jeu claire, cohérence tactique : Roberto Mancini a fait pronto pour restaurer le lustre d'une nation autrefois vainqueur du tournoi (1968) et deux fois finaliste (2000 et 2012). En…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com