Liverpool maîtrise Everton et revient à un point de Manchester City

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En s'imposant face à Everton (2-0) dans le derby de la Mersey, Liverpool revient à un point du leader, Manchester City. Les Toffees sont, eux, relégables.

Ce 240e derby de la Mersey a longtemps été bloqué avant que la lumière vienne du banc de Liverpool. Entré en jeu à la 60e minute à la place de Keita, Origi a été l'élément déclencheur de ce succès des Reds face à Everton, précieux dans la course au titre (2-0). L'international belge a été impliqué sur l'ouverture du score de Robertson (62e) puis a inscrit le deuxième but (85e). Liverpool revient à une longueur de Manchester City qui avait battu plus largement et confortablement Watford dès la veille (5-1).

lire aussi

Le film de Liverpool-Everton

Si le Mano a mano continue entre les deux clubs à quatre journées de la fin, les hommes de Jürgen Klopp ont eu du mal à se lâcher. La tension a pris le pas sur le jeu en première période. Les accrochages ont été plus nombreux que les actions. Il n'y a eu qu'une seule véritable opportunité dans chaque camp : une frappe de Sadio Mané qui est passée au-dessus de la transversale des Toffees (21e) pour Liverpool ; une contre-attaque d'Everton que Doucouré n'a pas su conclure, la faute à un tir trop croisé (34e). Pour le reste, rien à signaler.

Si les Reds ne semblaient pas être dans leur assiette, que dire d'Everton qui jouait la peur au ventre ? Le deuxième club de Liverpool venait de passer à la 18e place et en position de relégable juste avant le coup d'envoi, avec le succès de Burnley sur Wolverhampton (1-0). Une grosse faute de Doucouré sur Fabinho a failli faire dégénérer la première période juste avant son terme. Le milieu d'Everton était seulement averti pendant que Mané prenait un carton jaune au milieu de l'échauffourée. Van Dijk en bon capitaine essayait de faire la police pour calmer les esprits et remettre les siens sur le bon chemin.

13e passe décisive de Salah cette saison

Le réveil sonna timidement chez les Reds à l'orée de la seconde période avec une frappe enlevée de Keita (47e) puis une frayeur traversa Anfield avec une intervention très limite de Matip sur Gordon dans la surface de Liverpool après une contre-attaque d'Everton (53e).

Et puis Klopp a décidé d'effectuer un double changement à l'heure de jeu pour dynamiser son secteur offensif : Luis Diaz et Divock Origi à la place de Naby Keita et Sadio Mané. Deux minutes plus tard, ce choix était décisif. L'ancien Lillois combinait astucieusement avec Salah. L'Egyptien déposait un centre depuis la droite pour Robertson, dont la tête piquée du latéral trompait Pickford (62e). Salah venait d'offrir sa 13e passe décisive de la saison, tout en étant meilleur buteur de Premier League (22 réalisations).

L'Egyptien était à deux doigts de gonfler son total avec une reprise de volée du gauche juste au-dessus de la transversale après une tentative de Matip repoussée sur la ligne par Holgate (66e). Mais c'est finalement Origi, qui venait clore le match. Le Belge fut opportuniste pour reprendre de la tête un ciseau manqué de Luiz Diaz, qui se transformait finalement en centre (85e).

lire aussi

Le classement de Premier League

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles