Liverpool, Mané : "Je veux que mon peuple reçoive un peu de ce que la vie m'a donné"

Aussi humble que talentueux, Sadio Mané n'est pas attiré par les signes extérieurs de richesse.
Aussi humble que talentueux, Sadio Mané n'est pas attiré par les signes extérieurs de richesse.

Parmi les trois membres de l'attaque du trident de Liverpool, Sadio Mané est probablement le plus discret dans médias. Mais il est aussi bon, sinon meilleur sur le pré que ses deux partenaires d'attaque, Mohamed Salah et Roberto Firmino.

Nice-PSG - Les absents, Mbappé et Cavani incertains... La conférence de presse de Tuchel

Mané est dans la forme de sa vie. L'homme en est à huit buts et aux deux passes décisives jusqu’à présent en 11 matches pour Liverpool, qui figure en tête du classement de la Premier League.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Humble et peu intéressé par les signes de richesse extérieurs, Sadio Mané préfère aider les autres. L'international sénégalais a déclaré au média ghanéen nsemwoha.com qu'il n'avait pas besoin de voitures ni d'objets coûteux pour être heureux.

"Pourquoi voudrais-je dix Ferrari, 20 montres en diamant ou deux avions? Qu'est-ce que ces objets vont faire pour moi ou pour le monde? J'avais faim et je devais travailler dans des champs; j'ai survécu à des moments difficiles, j'ai joué au football pieds nus, Je n’ai pas fait d’études ni beaucoup d’autres choses, mais aujourd’hui, avec ce que je gagne grâce au football, je peux aider mon peuple ", a expliqué Mané avec beaucoup de lucidité.

"J'ai construit des écoles, un stade, nous fournissons des vêtements, des chaussures et de la nourriture aux personnes vivant dans l'extrême pauvreté. De plus, je donne 70 euros par mois à toutes les personnes vivant dans une région très pauvre du Sénégal qui contribue à leur économie familiale. Je n'ai pas besoin d'afficher des voitures de luxe, des maisons de luxe, des voyages ou même des avions. Je préfère que mon peuple reçoive un peu de ce que la vie m'a donné "., a confié le Lion de la Téranga.
 

À lire aussi