Liverpool : Dans la nouvelle maison à 3,9 M€ de Jürgen Klopp à Majorque

Jürgen Klopp a un nouveau pied-à-terre aux Baléares. De là à dire que le coach des Reds de Liverpool va filer entraîner en Liga…
Jürgen Klopp a un nouveau pied-à-terre aux Baléares. De là à dire que le coach des Reds de Liverpool va filer entraîner en Liga…

N’allons pas jusqu’à tirer de trop hâtives conclusions, qui mèneraient au départ prochain de Jürgen Klopp, vers un club espagnol ; le Real Madrid ou le Barça, pour ceux taillés à sa mesure. Même si l’idée est tentante, il n’y a a priori rien de cela, derrière l’acte d’achat, par le coach de Liverpool, d’une grande maison de 537 mètres carrés (sur un terrain de 5 000 m2), à Majorque, aux Baléares.

[See image gallery at www.sportune.fr]

Jürgen Klopp achète en Espagne. Faut-il y voir des envies de changements ?

L’information est doublement rapportée par le journal Bild et le magazine, Mallocra Zeitung. Jürgen Klopp a payé 3,9 millions d’euros, l’achat de cette demeure située sur la commune Santa Ponsa, précédemment à la propriété de l’artiste peintre suisse, Rolf Knie. La maison se situe dans un écrin de verdure où il fait bon se reposer à l’ombre, au pied d’un des nombreux palmiers, sous le kiosque au coeur du jardin, ou à la fraîche dans l’eau, dans la piscine à débordement.

L’entraîneur de Liverpool s’est offert un écrin de verdure au coeur des Baléares

La proximité des plages ou du terrain de golf est un plus, et l’aéroport de Palma de Majorque, n’est qu’à un gros quart d’heure, en voiture. L’extérieur offre aussi un incroyable panorama sur la région environnante. A l’intérieur, la maison abrite cinq chambres et autant de salles, d’eau ou de bain, don t une grande suite parentale. Découvrez la nouvelle maison de Jürgen Klopp en images, avec le diaporama ci-dessus.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles