Liverpool, Sakho prêt à rejouer pour les Reds

Crystal Palace a officialisé le retour de Mamadou Sakho un peu après la fermeture du mercato estival. Le défenseur français s'est engagé pour 4 ans.

Au micro de Téléfoot ce dimanche, Mamadou Sakho s'est exprimé en long en large et en travers en évoquant divers sujets, à commencer par son absence à l'Euro 2016 suite à un contrôle positif à un brûleur de graisse en mars de l'année dernière.

Suspendu pour 30 jours jusqu'au 28 mai 2016, il avait été privé de finale de C3 avec Liverpool et n'avait pas été retenu dans la liste des 23 Français pour l'Euro avant d'être blanchi par l'UEFA : "Il y a eu de l'incompréhension et de la colère parce que j'ai énormément bossé, mais je me suis dit c'est la vie. Je voyais ma femme pleurer pendant trois-quatre jours. Elle me disait que c'était injuste. Bah oui ! Mais j'étais la personne qui était là pour la rassurer, pas le choix", a-t-il indiqué à Téléfoot.

Mais les malheurs de Sakho ne s'arrêtent pas là. Il évoque également ses difficultés avec Jürgen Klopp lors de l'émission dominicale : "J'ai été en retard (à l'entraînement), comme ça arrive dans tous les groupes, J'ai payé mon amende, je ne vois pas ce que je peux faire de plus. C'est le boss, il prend ses décisions et on s'y plie".

Sakho mentionne d'autres sujets, plus joyeux, comme la concurrence en équipe de France : "C'est magnifique. Ca me procure une joie énorme. J'ai l'impression que ce sont mes frères qui signent. Quand je vois Kurt Zouma signer à Chelsea, Samuel Umtiti rejoindre le Barça, je suis heureux. Plus il y aura de joueurs français dans les grosses écuries, plus la France sera compétitive face aux autres nations. (...) Après, c'est au coach de faire ses choix". L'ancien joueur du PSG a d'ailleurs des ambitions personnelles élevées en Bleu : "J'ai eu l'objectif Euro que j'ai raté, ou plutôt qu'on m'a fait rater. Forcément, j'ai l'objectif Coupe du monde. Je suis jeune, déterminé, j'ai toujours la même envie, la même mentalité".

Toujours lié contractuellement aux Reds, Sakho ne ferme pas la porte au club du Merseyside à l'avenir : "Il me reste trois ans de contrat. Si je devais reporter le maillot de Liverpool ça serait avec plaisir. Si ça doit être ailleurs, on verra", a-t-il dit.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages