Liverpool s'impose sur le fil contre l'Ajax grâce à Joël Matip

La joie de Joel Matip, auteur du but victorieux de Liverpool face à l'Ajax (2-1). (Reuters)

Liverpool a pris ses trois premiers points en Ligue des champions, mardi, contre l'Ajax Amsterdam (2-1). Joël Matip a arraché la victoire en toute fin de match d'une tête sur corner.

Le match : 2-1

Après sa déroute lors de la 1ere journée de Ligue des champions à Naples (1-4), Liverpool s'est bien repris en venant à bout de l'Ajax Amsterdam en toute fin de match (2-1). Le club de la Mersey a pris ses premiers points dans la compétition et rejoint donc son adversaire du soir au classement du groupe A.

lire aussi

Le film du match

Les hommes de Jürgen Klopp ont longuement bataillé pour obtenir la victoire dans cette rencontre qu'ils ont pourtant largement dominée. Les Reds ont mis en place un bloc haut d'entrée de jeu, ce qu'ils n'avaient pas fait contre Naples, mais leurs débuts étaient timides face à la défense bien regroupée de l'Ajax, avant de trouver la faille en contre. Le long ballon d'Alisson est parvenu à Luis Diaz qui a transmis à Diogo Jota de la tête. Le Portugais a décalé Mohamed Salah, seul dans la surface pour tromper Remko Pasveer (17e, 1-0). Un but libérateur, amenant plusieurs tentatives dans la foulée (21e, 23e, 24e).

Mais Liverpool n'a été devant au score que 10 minutes, avant de concéder l'égalisation amstellodamoise. Pris dans le dos, Trent Alexander-Arnold a laissé s'échapper Steven Berghuis. Steven Bergwijn s'est effacé sur le centre de son compatriote, laissant le ballon à Kudus qui a atomisé la cage d'Alisson (27e, 1-1) pour son deuxième but en autant de matches dans la compétition. Et si Liverpool a poussé pour reprendre l'avantage, en fin de première mi-temps et jusqu'au bout du temps réglementaire, l'équipe a fait face à un Remko Pasveer impérial (voir par ailleurs).

3

L'Ajax n'a tiré que trois fois au but face à Liverpool, mardi soir. Son plus faible total dans un match de Ligue de champions depuis qu'Opta analyse la compétition (2003-2004).

Les choix purement offensifs effectués par Jürgen Klopp après l'heure de jeu - Darwin Nunez et Roberto Firmino remplaçant Diogo Jota et Harvey Elliott - ont déstabilisé un temps ses joueurs qui ont quelque peu perdu la maîtrise du match. Tout était possible, et les défenses pouvaient craquer dans un sens comme dans l'autre. Un frisson a même parcouru les travées d'Anfield sur la tête de Daley Blind, passée proche du poteau d'Alisson (75e).

Le joueur : Remko Pasveer

Mais ce sont les Reds qui ont trouvé une seconde fois le chemin des filets après avoir longtemps buté sur le gardien néerlandais de 38 ans. Remko Pasveer a été le casse-tête de Liverpool et le marchand de sable de l'Ajax. Ses arrêts réflexes, sur la puissante tête de Virgil Van Dijk (35e) et en deux temps devant Trent Alexander-Arnold (42e), auront attisé les espoirs de ses partenaires, comme ses 6 autres parades. La tête de Joël Matip sur corner aura été de trop (89e, 2-1). Mohamed Salah avait trouvé l'arête sur l'action d'avant.

lire aussi

Le groupe A de la Ligue des champions