Liverpool-Wolverhampton 1-0, les Reds font tomber les Loups

Contrairement à Manchester City, Liverpool ne sera pas tombé dans le piège des Wolves. Malgré une coriace opposition proposée par l’équipe de Nuno Espirito, les Merseysiders sont parvenus à étirer leur série de victoires. Ils en sont à 18 en 19 rencontres de championnat. Devant leur public d’Anfield, les champions d’Europe se sont imposés sur la plus petite des marges ce dimanche lors ce ce qui était leur dernière sortie en 2019. Sadio Mané a signé l’unique réalisation de la partie.

La VAR a encore fait parler d’elle

L’attaquant sénégalais a trouvé le chemin des filets en fin de première période et au cœur de ce qui était peut-être le principal temps faible des Reds. La réalisation n’a cependant pas été validée sur le coup, puisque l’arbitre a maintenu le suspense pendant quelques minutes, le temps d’aller consulter l’assistance vidéo. Une main d’Adam Lallana, le passeur décisif, était suspectée. Les Reds ont soufflé en apprenant le verdict, et le scénario s’est répété à la 48e minute (45+3) lorsque Neto a rétabli la parité pour les Loups avant que le but ne soit refusé pour cause d’un hors-jeu de Johnny. Un hors-jeu de quelques millimètres seulement, et cette action va assurément faire beaucoup causer Outre-Manche. Comme bon nombre de ses devancières depuis le début du Boxing Day.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Klopp : "La pression est juste une opportunité"

Wolverhampton aurait mérité d’entrer à la mi-temps en étant à égalité. Les visiteurs ont fait plus que jeu égal avec leurs prestigieux hôtes du jour. Certes, Mohamed Salah (22e) et Roberto Firmino (31e) avaient manqué de scorer dans les Reds, mais les débats sont restés équitables. Au retour des vestiaires, et malgré les décisions arbitrales défavorables, les Loups ne se sont pas découragés. Ils ont poussé, et sans un excellent Alisson ils auraient assurément trouvé la faille. Le portier brésilien s’est notamment interposé devant Diogo Jota (58e). Et en fin de match, il a vu Ruben Vinagre, l’ancien joueur de l’AS Monaco, rater de peu le cadre (92e).

Liverpool a tremblé vers la fin

Combatif et évoluant sans complexe, l’équipe de Nuno a donc réussi à faire trembler LFC. Mais sans conséquence au tableau d’affichage. Même en étant moyen et moins en jambes que lors de ses précédentes sorties, Liverpool a réussi à faire le plein de points. De quoi écœurer définitivement toute la concurrence ? Avec seulement deux points abandonnés sur 57 possibles par les protégés de Klopp, ils sont assurément de moins en moins nombreux à croire que le titre de champion peut finir ailleurs qu’à Anfield en mai prochain.

À lire aussi