Livres - Basile de Bure, Prix Sport Scriptum 2020

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'écrivain Basile de Bure vient de remporter le 25e Prix Sport Scriptum du meilleur livre de sport de l'année avec « Deux pieds sur terre », un récit sur une saison des moins de 15 ans du Red Star. Red Star 7 - Wunderteam 5. Récit d'une saison des moins de 15 ans du club audonien, Deux pieds sur terre (éd. Flammarion), de Basile de Bure, vient de remporter le 25e Prix Sport Scriptum par 7 voix contre 5 à l'Homme qui n'est jamais mort, d'Olivier Margot (éd. JC Lattès), portrait de Matthias Sindelar, la légende du football autrichien de l'entre-deux-guerres. Le jury, présidé par Christophe Pacaud, de RTL, a salué « le récit contemporain d'une très belle immersion dans le football des moins de quinze ans ». « Les enfants sont attachants, on vit avec eux. L'auteur a su raconter la famille recomposée autour de ces enfants et on y découvre l'angoisse qu'ils vivent au moment de décrocher un premier contrat », a ajouté Jean-Marc Michel, président de l'Union des Journalistes de sport en France (UJSF). Pour son premier livre, Basile de Bure s'est donc attaché à suivre Jhon, Nadir, Esaïe, Sean et leurs camarades, joueurs de l'équipe des moins de 15 ans du Red Star, à Saint-Ouen, lors de la saison 2018-2019. Un groupe reconnu par les éducateurs d'Île-de-France comme la plus belle de la génération 2004 dans cette région qui produit le plus impressionnant contingent de footballeurs d'Europe. Créé en 1996 par l'UJSF et parrainé par la FDJ, ce prix récompense « le meilleur livre de sport de l'année ». L'an dernier, Valentine Goby avait été récompensée pour Murène (éd. Actes Sud), roman sur la naissance du handisport et la reconquête des corps mutilés. En 2018, le prix était allé à Guy Boley pour Quand Dieu boxait en amateur (éd. Grasset), en 2017 à François-Guillaume Lorrain pour Le Garçon qui courait (éd. Sarbacane), en 2016 à Vincent Duluc pour Un printemps 76 (éd. Stock) et à Alain Gillot en 2015, pour La surface de réparation (éd. Flammarion). Comme lauréat du Prix 2020, Basile de Bure recevra une dotation FDJ de cinq mille euros lors de la cérémonie des trophées des « Micros d'or » décernés par l'UJSF, organisée le 13 janvier prochain à Morzine.