Livres - Jérôme Hallier, Prix Jules Rimet 2020 grâce au baron Nishi

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Jérôme Hallier vient d'obtenir le 9e Prix Jules Rimet sport & littérature pour son livre « Briller pour les vivants », l'histoire du baron Nishi, cavalier japonais champion olympique, décédé à Iwo Jima en 1945. Jérôme Hallier a reçu jeudi soir le 9e Prix Jules Rimet sport & littérature pour son livre Briller pour les vivants (éd. Flammarion). Ce supporter du Stade Malherbe de Caen, aujourd'hui coordinateur design chez Nintendo, raconte le destin du baron Nishi. Champion olympique de saut d'obstacles aux Jeux de Los Angeles, en 1932, ce cavalier japonais mourra en 1945 sur l'île d'Iwo Jima lors de la deuxième guerre mondiale. Réuni jeudi soir en visioconférence, le jury, présidé par Denis Jeambar, a préféré cet ouvrage à ses cinq concurrents : Le mauvais génie (Une vie de Matti Nykänen), d'Alain Freudiger (éd. La Baconnière), De rien ni de personne, de Dario Levantino (éd. Payot et Rivages), Le triple champion dévoile ses secrets, de Gabriel Garcia Marquez (éd. So Lonely et Marabout), La traversée de Pyongyang, de Marc Nexon (éd. Grasset) et L'Insoumis, de Judith Perrignon (éd. Grasset). Lauréate l'an dernier pour l'Appel (éd. Finitude), une évocation du sauteur en hauteur américain Dick Fosbury, Fanny Wallendorf était membre d'un jury qui comportait également la karatéka Laurence Fischer, la sabreuse Léonore Perrus et l'ancien sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech, aujourd'hui consultant sur la chaîne L'Équipe. Créé en 2012, le Prix Jules Rimet est un hommage au créateur de la Coupe du monde de football, ancien président de la FIFA et cofondateur du Red Star. Son petit-fils, Yves Rimet, est par ailleurs membre du jury. Un chèque d'un montant de 5 000 euros (dotation de la Fondation Jean-Luc Lagardère) sera remis à Jérôme Hallier, ainsi qu'un maillot du Red Star, partenaire du prix. Mardi, le 25e Prix Sport Scriptum avait été décerné à Basile de Bure, pour Deux pieds sur terre (éd. Flammarion) et en octobre, l'Association des écrivains sportifs avait remis son Grand Prix Sport et Littérature 2020 au Suisse Alain Freudiger pour Le mauvais génie (Une vie de Matti Nykänen), aussi nommé pour le prix Jules Rimet.