Livres - Thierry Frémaux récompensé pour son livre « Judoka »

·1 min de lecture

Le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, vient de recevoir le « Grand Prix Sport et Littérature », décerné par l'Association des écrivains sportifs, pour son livre en partie autobiographique « Judoka ». Délégué général du Festival de Cannes depuis 2007, Thierry Frémaux veille tous les ans sur la Palme d'Or. Cette fois, c'est lui qui est récompensé. Il a remporté, mercredi, le « Grand Prix Sport et Littérature » décerné par l'Association des écrivains sportifs (AES) pour Judoka (éd. Stock), publié en février dernier. Thierry Frémaux, ceinture noire 4e dan, y raconte l'histoire de Jigoro Kano, l'inventeur japonais du judo à la fin du XIXe siècle, avec en parallèle son propre destin de petit garçon de la banlieue lyonnaise, à la vie rythmée par les tatamis et les salles de cinéma. Parmi les neuf livres sélectionnés par l'AES, le patron du festival de Cannes l'a notamment emporté sur Renaud Dély, auteur du Grand saut (éd. JC Lattès), récit centré sur la vie brisée de Pierre Quinon. Le Prince Albert de Monaco récompensé Mercredi, l'AES a décerné deux autres récompenses. Le « Prix du Document sportif » est allé à Stéphane Hadjeras pour Georges Carpentier, l'incroyable destin d'un boxeur devenu star (éd. Nouveau monde). Le « Prix Pierre de Coubertin », lui, qui couronne une personnalité qui a servi l'esprit olympique, est revenu au Prince Albert de Monaco. Pour connaître les lauréats des « Prix Sport Scriptum » et « Jules Rimet », il faudra attendre novembre. Présent également dans ces deux sélections, Thierry Frémaux est toujours en course pour le grand chelem.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles