Lleyton Hewitt intronisé au Hall of Fame

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Lleyton Hewitt honoré par ses pairs. (K. Taylor/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lleyton Hewitt, vainqueur de deux titres du Grand Chelem et ancien n°1 mondial, a été intronisé à l'International Tennis Hall of Fame samedi.

Plus jeune n°1 de l'histoire à 20 ans, 8 mois et 26 jours en novembre 2001, vainqueur de deux titres du Grand Chelem (US Open 2001 et Wimbledon 2002) et de 30 titres ATP ainsi que de la Coupe Davis en 1999 et 2003, Lleyton Hewitt méritait bien d'être honoré par ses pairs. C'est chose faite puisque à 41 ans, l'Australien a été intronisé à l'International Tennis Hall of Fame. La cérémonie, qui avait été reportée d'un an suite à la pandémie de Covid-19 qui avait empêché Hewitt de quitter l'Australie, s'est déroulée samedi à Newport, en marge du tournoi ATP 250, comme de coutume.

lire aussi

Lleyton Hewitt, l'anniversaire d'un triomphe surprise à l'US Open

« Je pense que j'avais besoin de cette année supplémentaire pour trouver les mots appropriés, a plaisanté Hewitt. C'est un honneur incroyable pour moi. La présence de ma famille et de mes amis a rendu la cérémonie encore plus spéciale. Je me sens chanceux d'avoir pu jouer avec plusieurs générations, d'avoir pu jouer contre mes héros comme Andre Agassi et Pete Sampras, ou des légendes comme Rafael Nadal, Roger Federer et Novak Djokovic. »

Sans véritable coup fort, Hewitt était réputé pour son énorme force mentale qui lui permettait de se battre sur toutes les balles sans jamais s'avouer vaincu. Très polyvalent, il était redoutable sur toutes les surfaces et ses « come on ! » étaient devenus légendaires.

lire aussi

Toute l'actu tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles