Lloris loin du but

Le gardien de l'équipe de France Hugo Lloris ne sera pas titulaire dimanche avec son nouveau club Tottenham, à Reading, en Premier League.

C'est tout sauf une surprise. Plutôt une confirmation. Hugo Lloris ne débutera pas sa carrière anglaise sur le terrain ce week-end avec Tottenham, lors du déplacement à Reading. Andre Villas Boas, l'entraîneur des Spurs, avait laissé entendre dès la signature du gardien français, que Brad Friedel restait le titulaire du poste. Dimanche, le Portugais mettra ses actes en accord avec ses paroles. Pour Lloris, ce sera le banc... ou la tribune. "Je déciderai après l'entraînement de samedi, a expliqué AVB. Il sera dans la course après le match à Reading, car il aura passé plus de temps avec l'équipe".

Le premier entretien que l'ancien coach de Chelsea a eu cette semaine avec le capitaine de l'équipe de France n'y a rien changé. "Nous avons eu une conversation avec Hugo, a confié Villas Boas. Nous sommes extrêmement heureux qu'il fasse partie de l'équipe. Nous n'avons aucun doute sur son talent et son avenir au club, mais contre Reading, nous allons continuer avec Brad." "En ce moment, a-t-il ensuite ajouté, il nous semble que Brad est régulier et mérite de jouer, compte tenu de ses performances contre Norwich et West Bromwich, qui ont été très positives".

"Hugo doit seulement être patient"

Friedel, âgé de 41 ans, bénéficie d'une sorte de prime au sortant. Il n'a pas failli depuis le début de la saison, même si Tottenham rame en cette fin d'été. Mais Friedel est une des rares satisfactions du groupe. L'Américain n'a pas franchement l'intention de céder gentiment sa place au nouveau venu. Lloris? Un investissement sur l'avenir. Voilà ce que pense Friedel. "C’est super d’avoir de la compétition, assure-t-il. J’ai 41 ans maintenant. Carlo Cudicini, qui est un super gardien, vient d’avoir 39 ans. Heurelho Gomes, qui est aussi un super gardien, a 31 ans. Tottenham mérite un gardien pour le long terme." Lloris l'avenir, Friedel le présent? C'est l'idée.

A travers les propos de Villas Boas, on croit comprendre que la théorie du technicien portugais n'est pas si éloignée de celle de son joueur. "Nous avons décidé, pensant à l'avenir, que nous avions besoin de faire venir un joueur aussi talentueux qu'Hugo le plus tôt possible. Compte tenu de l'état du marché et du prix que nous avons obtenu (NDLR: environ 10 millions d'euros), c'était un excellent achat". Lloris, indéboulonnable à Lyon et chez les Bleus depuis plusieurs saisons, s'est-il trompé en signant à Tottenham? Il est un peu tôt pour le dire mais assurément, la situation n'est pas celle qu'il attendait. "Hugo doit seulement être patient et bien sûr, il le sera, affirme Villas Boas, convaincu que sa nouvelle recrue ne fera pas de vagues: Il n'y aura pas de problème. Il m'a dit: je suis ici pour me battre et pour montrer que je suis le meilleur. Quand on entend ça de la part d'un joueur, on sait qu'il va s'engager à fond pour y arriver." Cela suffira-t-il à le ramener sur le terrain?

Lire aussi
FANTASY LFP - Le Fantasy officiel de la Ligue 1 débarque sur Yahoo Sport - Jouez maintenant